Afrique CAF: Issa Hayatou délègue certains pouvoirs

Issa Hayatou, President of CAF (Confederation of African Football), speaks at the opening ceremony of 29 CAF general assembly at Khartoum, Sudan. February 10, 2007. REUTERS/Mohamed Nureldin (SUDAN)

Le Comité exécutif de la CAF (Confédération africaine de football) a décidé retirer certaines prérogatives de la présidence à Issa Hayatou, patron de l’instance mais également actuel président par intérim de la FIFA (Fédération internationale de football association).

Cette décision intervient à la suite des accusations du Prince Ali, candidat à la présidence de la FIFA sur l’accord signé en fin de semaine dernière entre la CAF et l’AFC de Cheikh Salman, également candidat à la succession de Sepp Blatter. « J’ai écrit à la commission électorale ad hoc de la FIFA pour lui faire part de ma préoccupation et lui demander de se pencher sur ce problème. Je m’inquiète du fait qu’il ait pu y avoir une tentative de violer les règles électorales qui régissent le scrutin« , peut-on lire dans un communiqué du Jordanien dénonçant l’accord.

Désormais, Suketu Patel et Almamy Kabele Camara, vice-présidents de la CAF «seront chargés des relations entre la CAF, les autres confédérations, les membres et les candidats à l’élection présidentielle de la FIFA jusqu’à la conclusion du processus électora.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com