Afrique FIFA : Sexwale veut un président africain ou asiatique

sexwale

A moins d’un mois pour le scrutin du 26 février pour la succession de Sepp Blatter, les choses se bousculent entre les cinq candidats retenus officiellement.

Après le soutien de la France à l’Italo-Suisse Gianni Infantino, l’Africain Tokyo Sexwale a fait une déclaration pour dévoiler son intention sur le prochain président de la FIFA.

« Les principaux problèmes à la Fifa sont la responsabilité et la crédibilité. Je ferai tout pour que le président de la Fifa soit d’Afrique ou d’Asie, mais pas d’Europe », a-t-il dit à la radio sud-africaine Metro FM jeudi.

Il a demandé aux électeurs de la Conmebol et de l’Union européenne de football de voter pour « envoyer un message fort et positif ».

« Pour moi, il ne s’agit pas seulement de la présidence », a-t-il assuré. « Le temps des alliances est venu, et c’est sain, c’est démocratique », a ajouté le candidat sud-africain.

Sexwale est en course pour la présidence de la Fifa, avec quatre autres candidats, dont le Bahreini Cheikh Salman, le prince jordanien Ali, l’Italo-Suisse Gianni Infantino et le Français Jérôme Champagne.

Le candidat sud-africain est actuellement au Qatar où il doit assister ce week-end à la finale du championnat d’Asie des nations entre la Corée du Sud et le Japon.

 

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com