Afrique Elections FIFA: Le Soudan du Sud et l’Egypte vont suivre le choix de la CAF

fifahq

Retournement de situation. Alors que le pays avait annoncé soutenir l’Italo-suisse Gianni Infantino pour les prochaines élections à la présidence de la FIFA, le Soudan du Sud a retourné sa veste dans un courrier adressé à la CAF (Confédération africaine de football) qui a appelé ses membres à soutenir le Sheikh Salman du Bahrein.

« La SSFA s’engage à suivre la décision du Comité exécutif de la CAF de soutenir Sheik Salman« , peut-on lire dans la note adressée à la CAF et rapportée sur le site de l’instance continentale. Chabur Goc Alei, président de la SSFA, explique son premier choix « par le fait qu’aucune communication officielle de la CAF sur la marche à suivre n’était encore parvenue à la SSFA au moment où ce communiqué a été rendu public« .

L’Egypte aussi se désolidarise du Prince Ali

« Nous tenons à présenter nos excuses à toutes les associations membres de la CAF et à notre candidat à la présidence de la FIFA Sheikh Salman« , poursuit la note de la SSFA. Si le Soudan du Sud se décide à suivre la consigne de la CAF, il devrait en être de même pour l’Egypte.

Alors que le Prince Ali dévoilait le soutien du pays des Pharaons vendredi dernier, l’EFA (fédération égyptienne de football) sur son site internet a tout nié.

 


Pour l’heure, seul Musa Bility, président de la fédération libérienne indique qu’il ira à l’encontre de la décision de la CAF. Candidat à la présidence de la FIFA, il avait été recalé au test d’intégrité. Auparavant, la CAF lui avait clairement signifié qu’il n’aurait pas son soutien dans la bataille pour la succession de Sepp Blatter.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com