Afrique Gabon: L’Association des joueurs réclame justice pour les bannis du CHAN

anfpg

Les lourdes sanctions infligées à plusieurs joueurs du Gabon après la désillusion au CHAN 2016 passent très mal auprès de l’ANFPG (Association nationale des Footballeurs Professionnels du Gabon). En conférence de presse en fin de semaine dernière, les responsables ont dénoncé ces sanctions.

« Grand a été notre étonnement de savoir que le Comex en lieu et place de la commission disciplinaire, et comme le prévoit, exclusivement l’article 62 a L3 est la seule commission qui peut prendre des sanctions énumérées dans les cas présents et le code disciplinaire de la Fégafoot contre les joueurs« , a indiqué Paul Ulrich Kessany, secrétaire général de l’ANFPG dans des propos rapportés par Gaboneco.

Pour ce dernier, le comité exécutif de la Fegafoot n’a pas pour prérogative de sanctionner des joueurs. Une tâche qui revient à la commission de discipline de l’institution. En outre, l’ANFPG trouve exagéré les sanctions à l’encontre notamment d’Edmond Mouele, Adboul Atchabo et Stevy Nzambe bannis à vie des sélections nationales du Gabon.

Le Gabon a été éliminé dès le premier tour du CHAN 2016. Au retour au pays, la Fegafoot a limogé tout le staff et viré de nombreux joueurs qui seraient coupable d’indiscipline lors de la compétition.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com