Afrique Togo: Tom Saintfiet voulait s’engager au Cameroun

saintfiettt

Voilà une information qui ne va pas arranger la côte de popularité de Tom Saintfiet auprès des supporteurs des Eperviers du Togo. Alors que sa démission était réclamée à la suite de mauvais résultats notamment en qualifications du Mondial 2018, l’on apprend que le Belge voulait prendre la succession de Volker Finke au Cameroun.

La semaine dernière, la Fecafoot (Fédération camerounaise de football) annonçait que le nouveau sélectionneur des Lions indomptables se nomme Hugo Broos. Un Belge. Mais à en croire nos confrères de camer.be qui cite Vincent de Paul Ewo, un agent camerounais, c’est un autre belge, Tom Saintfiet, qui devait être nommé.

Son dossier a finalement disparu !

Sous contrat avec le Togo jusqu’en 2017, Saintfiet aurait mandaté Vincent de Paul Ewo de déposer son dossier après l’appel à candidatures lancé par la Fecafoot. Et après dépouillement, c’est le dossier de l’ancien sélectionneur du Malawi qui aurait été retenu. Camer.be révèle d’ailleurs avoir reçu ce message le 18 février à sa rédaction: « Nous portons à votre connaissance que l’entraîneur sélectionneur qui a été retenu et validé par les décideurs Camerounais (SGPR CMR, DCC, PM, SPM) s’appelle M. Tom Saintfiet Julianus Maria, Belge, 43 ans« . Mais surprise à l’annonce du nom du nouveau patron des Lions indomptables: Hugo Broos.

Un nom sorti comme d’un chapeau et qui ne figurait sur aucune short-list dévoilé auparavant. A l’image de nombreux médias sportifs camerounais qui révèlent des magouilles dans ce choix, Vincent de Paul Ewo dénonce un « braquage de la fédération camerounaise de football au sujet du recrutement du sélectionneur national du Cameroun« . D’après les informations, le dossier de Tom Saintfiet aurait mystérieusement disparu à la dernière minute, tout comme celui du Français Didier Six qui était aussi candidat.

Ce n’est pas la première fois qu’un entraineur en poste au Togo lorgne le siège vacant de patron des Lions indomptables. On avait prêté les mêmes intentions au Belge Jean Thissen et au Français Didier Six. Saintfiet va devoir s’expliquer avec ses employeurs du Togo.

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. selon le contract tom n’a rien fait de mal; ailleurs c’est une faute grave qui peut entrainer son licensement

Comments are closed.