Afrique Coupe de la CAF : L’ USFAS du Mali dans l’obligation de résultat

usfas

L’ USFAS du Mali recevra dimanche, au Stade Modibo Keita, le Sporting Club  de Gagnoa de Côte-D’ivoire en match retour du tour préliminaire de la Coupe de la CAF. A l’aller,  le club militaire malien  s’était incliné sur le score de 2 buts à 0. Pour être au prochain tour l’ USFAS n’a d’autre choix que de gagner face aux Ivoiriens. Les militaires maliens doivent sortir l’artillerie lourde pour marquer au moins deux buts sans encaisser pour refaire leur retard et prétendre poursuivre leur route sur le plan continental.

« C’est frustrant …On fait la seconde période qu’il faut, on pousse, ils ne sont pas dangereux. On prend des buts en fin de match, quand c’est un peu chaud. Sinon, on arrive quand même à être solide. A domicile, on doit être plus concentrés et appliqués. Donc nous attendons beaucoup de ce match retour contre de Gagnoa et nous sommes dans l’obligation de résultat. Il faut refaire notre handicap et aller au-delà », confie l’entraîneur de l’ USFAS, Bréhima Diallo sur le site de la CAF.

Les militaires maliens veulent leur exploit. Pour refaire leur handicap, les hommes de Bréhima Diallo comptent sur le Stade Modibo Kéita et son public pour franchir ce cap. « Les Ivoiriens ont deux buts d’avance mais ils n’ont pas intérêt à offrir des possibilités de contre à mes joueurs », ajoute-il.

L’ USFAS, qui pourra compter sur des retours, va jouer différemment par rapport au match aller. « On doit attaquer. On doit tout donner pour arracher la qualification. Ça va être un travail difficile, mais il faut y croire et faire un très bon match pour passer », déclare le coach.

« On a vu que l’on était capable de les embêter », ajoute-t-il avant d’aborder la manière dont les joueurs vont aborder le match de dimanche.

« On a tout a gagné. Si on joue le match nul, ça ne passera pas. On a besoin de jouer au football, de tenter de marquer des buts…Il ne faudra pas se cacher. Il faudra avancer et on fera les comptes au coup de sifflet final », déclare l’ancien joueur de l’AS Réal de Bamako.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com