Athlétisme Athlétisme : Le sprinteur Toumany Coulibaly condamné à un an ferme

4355d

Champion de France en salle du 400m l’an dernier, Toumany Coulibaly a été condamné à deux ans de prison, dont un ferme, pour un cambriolage commis en 2014.

Un beau gâchis. Malgré son talent indéniable sur les pistes, Toumany Coulibaly a fait parler de lui… mais pas vraiment de la bonne manière. Le champion de France du 400m en salle ira en prison pour le cambriolage d’une boutique de téléphonie mobile à Vigneux-sur-Seine (Essonne) en janvier 2014. La peine de l’athlète de 28 ans sera aménagée. Et pour cause, Coulibaly a avoué les faits à la barre sans pour autant dénoncer ses deux autres complices. « Je reconnais tout », a-t-il immédiatement déclaré au tribunal.

Ce n’est pas sa première affaire avec la justice. Le sprinteur a déjà été condamné dans d’autres affaires de vol. Toumany Coulibaly est sorti de prison fin 2015 et a encore quatre affaires « au-dessus de la tête ». La substitut du procureur s’est montrée « embêtée » : « A 27 ans, vous avez la chance d’être compétitif, on n’a donc pas envie de vous renvoyer en prison car ce n’est pas l’endroit idéal pour s’entraîner ».

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com