Basket-Ball NBA : Cleveland cartonne, Lillard flambe

damian-lillard-portland-trail-blazers-basket-nba

Avec dix matchs, la nuit était déterminante pour nombre de franchises, notamment à l’Est où plusieurs équipes en lice pour les playoffs se sont affrontées. C’est le cas de Charlotte, solide face à Indiana ou de Washington, désormais dixième derrière Chicago après ce dernier revers infligé par Cleveland. Le Heat profite de son calendrier facile et une rencontre face aux Sixers pour consolider sa 4e place à l’Est, tandis que les Grizzlies confirment leur bonne forme depuis la trade deadline.

Cinq jours après un lourd revers à Washington (113-99), Cleveland a pris sa revanche sur les Wizards, surclassés 108-83 vendredi, tandis que Damian Lillard a marqué 50 points pour la deuxième fois en moins d’un mois. LeBron James a passé ses nerfs sur les Wizards: agacé par l’inconstance de son équipe qui avait perdu trois de ses cinq précédents matches, « King James » a bien failli finir la rencontre avec un « triple double » (19 points, 13 rebonds et 7 passes décisives).

Avec cette 43e victoire en 60 matches, Cleveland est toujours leader de la conférence Est, mais ses poursuivants restent sur ses talons. Son dauphin Toronto est venu à bout de Portland (117-115) malgré les 50 points de Damian Lillard. Les Raptors qui ont signé leur 12e victoire de suite à domicile, nouveau record pour la franchise canadienne, ne comptent que deux victoires de retard sur les Cavaliers (41 v-19 d).

Porté par le duo Wade – Stoudemire en début de match, le Heat démarre sur les chapeaux de roue en réussissant un 18-4 d’entrée de jeu. Le « Stoud » doit néanmoins sortir après avoir reçu un coup au visage mais Miami est tranquillement en tête. Les Floridiens semblent gérer, Hassan Whiteside imposant son physique dans la peinture, mais les Sixers reviennent et passent même devant dans le troisième quart-temps. Dwyane Wade veille néanmoins au grain pour refaire l’écart et s’éviter un vilain revers en Pennsylvanie, alors que le papy Elton Brand (8 points, 4 rebonds) a pu se dégourdir les jambes.

Les Boston Celtics aussi sont en forme: ils sont venus à bout des Knicks (105-104) grâce aux 32 points d’Isaiah Thomas. Il faut remonter à la saison 1990-91 de l’équipe la plus titrée de l’histoire de la NBA pour trouver trace d’une série de 13 victoires consécutives à domicile. Si Boston (3e, 38 v-25 d) peut commencer à penser aux play-offs, les Knicks, eux, s’en éloignent inexorablement après cette douzième défaite en 14 matches. Ils sont 13e avec 25 victoires et 38 défaites et la star Carmelo Anthony (30 pts, 7 rbds) cache de plus en plus difficilement sa frustration.

De son côté, Charlotte a consolidé sa 6e place (33 v-28 d) dans la conférence Est en battant un adversaire direct pour les play-offs, Indiana (108-101). Kemba Walker a inscrit 33 points et Nicolas Batum en a ajouté 31. Enfin, Phoenix a mis fin à sa série de 17 défaites de suite à l’extérieur en dominant à la surprise générale Orlando dans sa salle (102-84).

Les résultats de la nuit:

Cleveland-Washington 108 – 83

LA Lakers-Atlanta 77 – 106

Boston-New York 105 – 104

Toronto-Portland 117 – 115

Denver-Brooklyn 120 – 121 a.p.

Memphis-Utah 94 – 88

Milwaukee-Minnesota 116 – 101

Charlotte-Indiana 108 – 101

Orlando-Phoenix 84 – 102

Philadelphie-Miami 102 – 112

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com