Basket-Ball NBA : Les Warriors signent leur 50e victoire

Mar 16, 2016; Oakland, CA, USA; Golden State Warriors bench celebrate in the final minutes of the game against the New York Knicks during the fourth quarter at Oracle Arena. The Warriors defeated the Knicks 121-85. Mandatory Credit: Kelley L Cox-USA TODAY Sports

Est-ce une autre fin de cycle en NBA ? Chicago et Dallas, deux cadres de la ligue, habitués aux joutes de postsaison, voient l’accès aux playoffs se compliquer après de nouvelles défaites concédées cette nuit, respectivement face aux Wizards et aux Cavaliers. Il en va de même pour Houston, toujours sur courant alternatif et battu par les Clippers. De leur côté, les Warriors s’approchent encore un peu plus du record des Bulls avec une 61e victoire en 67 matchs, cette fois face aux Knicks. Enfin, Memphis pourrait se mordre les doigts de cette défaite concédée face aux Wolves mais jouer à neuf après cinq mois de compétition ne facilite pas la situation.

Le champion NBA en titre Golden State a signé sa 50e victoire consécutive dans sa salle en écrasant les New York Knicks 121 à 85 grâce à 34 points de Stephen Curry sans pitié. Les Warriors, dont la dernière défaite à l’Oracle Arena remonte à janvier 2015, n’ont laissé aucune chance aux Knicks qui traversent une période difficile (13e, 28 v-41 d). Curry les a assommés avec une incroyable efficacité à trois points (8 sur 13) en seulement 28 minutes. Klay Thompson a ajouté 19 points en 26 minutes (7 sur 17 au tir), tandis que Draymond Green a fini la rencontre avec un « double double » grâce à ses 10 rebonds et 10 passes décisives. Les Warriors (61 v-6 d) vont prendre maintenant le chemin du Texas où ils affrontent vendredi Dallas et samedi San Antonio, leur dauphin qui en est lui à 42 victoires consécutives à domicile.

Deux jours après sa défaite à Utah (94-85), Cleveland avait l’occasion de renouer avec la victoire lors de la venue de Dallas dans sa salle. Mais en laissant LeBron James sur la touche, pour mieux « faire du jus » et se préparer pour les play-offs, Tyronn Lue, le coach des Cavs, ne s’imaginait pas passer une soirée si tendue. D’autant que son équipe a compté plus de seize points d’avance dans le 3e quart-temps, et même 18 dans le 4e quart-temps.

Oklahoma City a dominé les Celtics dans leur salle 130 à 109 avec 28 points, neuf passes décisives et sept rebonds de Kevin Durant qui, en tant qu’agent libre en fin de saison, attise la convoitise du club le plus titré de l’histoire de la NBA. Les Clippers qui restaient sur deux défaites, face à deux rivaux directs pour le titre San Antonio et Cleveland, ont réagi en s’imposant à Houston (122-106), au terme d’un match très musclé.

Résultats :

Houston – LA Clippers 106 – 122

Golden State – New York 121 – 85

Detroit – Atlanta 114 – 118

Boston – Oklahoma City 109 – 130

Charlotte – Orlando 107 – 99

Cleveland – Dallas 99 – 98

Washington – Chicago 117 – 96

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com