Afrique Mbark Boussoufa : La Gantoise aimerait garder le Marocain

Mbark Boussoufa

Mbark Boussoufa a définitivement convaincu l’entraineur de La Gantoise, Hein Vanhaezebrouck. Il n’y avait pas grand monde pour croire que le retour de l’international marocain en Belgique mettrait si peu de temps à faire l’unanimité. Arrivé dans les dernières minutes du mercato, à l’arrêt depuis le mois d’août dernier et parti monnayer son talent en Russie il y a quatre ans et demi, personne ne savait d’ailleurs trop quoi penser de l’état de fraîcheur d’un joueur qui à 31 ans ne devait finalement son transfert dans l’actuel meilleur club de Belgique qu’à sa réputation. La capacité d’un tel joueur à se fondre dans le collectif gantois était sans doute la principale inquiétude de Hein Vanhaezebrouck. Mais Mbark Boussoufa a fini par séduire le technicien belge. Ce dernier aimerait lever l’option d’achat.

«L’intention était de travailler progressivement avec Bous pour qu’il retrouve un niveau supérieur. Il est avec l’équipe nationale du Maroc et en termes de préparation, ce n’était donc pas l’idéal pour nous. Le nouvel sélectionneur (Hervé renard) veut donner à Bous un rôle important dans l’équipe. Chose positive pour sa carrière qui sera – peut-être – relancée, » dit l’entraineur de la Gantoise conscient qu’il lui sera difficile de retenir son meneur de jeu pour les saisons à venir, à moins de s’aligner sur ses exigences financières, chose peu probable.

« Boussoufa est arrivé sous forme de prêt, c’est financièrement viable – je ne pense pas que ce soit l’intention de l’avoir ici pour trois ans car ça pèsera lourd dans le budget. Nous espérons qu’il nous sera utile dans les mois à venir », a expliqué Vanhaezebrouck

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com