Afrique [exclu] Claude Le Roy au Togo: Joueurs, entraineurs, journalistes en parlent

ce92a52f-94bb-4757-adc9-c2bdcf275070

L’information du jour en Afrique, c’est le recrutement de Claude Le Roy à la tête des Eperviers du Togo. Une information confirmée cette soirée par la FTF (Fédération togolaise de football). Le technicien français, 68 ans, et déjà passé par le Cameroun, le Sénégal, la RD Congo notamment a signé jusqu’en 2019. Il remplace le Belge Tom Saintfiet.

Nous avons tendu notre micro à quelques acteurs du football togolais. Loin de l’euphorie, tous sont ravis de l’arrivée du nouvel homme fort des Eperviers.

Djene Dakonam, défenseur : « Je crois qu’il fera l’affaire. C’’est un grand entraîneur par rapport à son expérience. Il se fera plus respecté. Avec lui, je pense qu’on aura une autre et bonne base »

Hugues Rhodes, agent FIFA : « je pense que c’est un bon choix car c’est un monsieur qui a de la compétence et du vécu. Aussi, nous souhaitons que son talent soit mis à profit pour l’intérêt du football togolais. C’est un grand acte que vient de poser le nouveau Comité Exécutif. Le Togo regorge de pleins de talents, il reste le management et la mise en place d’une structure à toutes les étages »

Dimas Dzikodo, Directeur général de « Forum de la semaine » : « Le recrutement de Claude Le Roy est le meilleur des cadeaux que le Chef de l’État peut offrir au foot togolais et à la jeunesse toute entière. Pour avoir suivi les choses de près, nous ne pouvons que nous féliciter de la dextérité avec laquelle le président de la fédération a conduit ce dossier sous l’égide du Chef de l’État. Claude Le Roy n’est pas venu au Togo pour se faire un nom. Au contraire son nom le devance. C’est un coach d’autorité, de poigne et de défi. La façon dont il est venu fait éloigner tout vautour autour du dossier et lui donne carte blanche pour sortir le football togolais de l’ornière afin de lui impulser un nouvel élan. Il m’a confié que son premier souci sera aider les responsables de la FTF à aplanir toutes les divergences au sein des joueurs de la sélection nationale mais aussi à détecter de nouveaux talents de façon à créer un vivier fertile pour le football togolais à travers un alléchant projet. C’est un grand atout pour le Togo »

Jonathan Ayité, attaquant : « c’est une bonne nouvelle pour le foot togolais. Un homme d’expérience qui connait très bien le continent et surtout la mentalité africaine. Et d’après les échos que j’ai eus, c’est un homme droit. De toutes les façons, on ne fait pas autant d’années par hasard en Afrique »

Banna Tchanilé, ex sélectionneur des Eperviers: « c’est une première pour le Togo. Claude Le Roy, c’est tout une bibliothèque d’expérience du football mondial en général et plus particulièrement du football africain. C’est une très bonne pêche.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com