Afrique CAN 2017- Naby Keita : Le Syli « a réussi à se replacer dans la course »

Naby Keita

Après s’être plongé dans une décadence depuis le début de l’année 2016, la Guinée prend une bouffée d’oxygène. Le nul et la victoire acquise contre le Malawi au mois de mars propulse le syli national en avant. En match comptant pour la quatrième journée des éliminatoires de la CAN 2017, le Syli national a créé l’exploit en allant s’imposer à Blantyre sur le terrain du Malawi. Fort de cette victoire arrachée en déplacement loin de ses bases, le Syli se relance dans un groupe dominé par les « Guerriers » du Zimbabwe, huit points en quatre sorties. Le Syli occupe désormais la troisième place du classement avec le Swaziland, cinq points chacun.

« On a réussi à se replacer dans la course. Il reste deux matchs, on va devoir gagner les deux pour être du voyage au Gabon. C’est très important pour le pays d’y être, comme on espère se qualifier à la Coupe du Monde. A nous de faire le travail, même si les conditions ne sont pas toujours réunies, a confié le milieu offensif guinéen Naby Keita dans des propos relayés par Football365. C’est vrai qu’on a mal débuté, mais on est parti pour bien finir. On progresse, on est sur le bon chemin. Dans la mentalité africaine, il faut toujours gagner tous les matchs. Ce n’est pas possible. Des fois il faut se contenter d’un nul ou d’une défaite pour mieux rebondir. Luis est très sympa avec nous, nous aide beaucoup, ne nous fait pas ressentir cette pression. On veut se donner à fond pour lui. »

Naby Keita semble avoir la solution qui manque à la Guinée pour s’établir parmi les principales nations du continent. Pour le milieu de Salzbourg, le Syli a besoin de « la concentration. On a souvent atteint les quarts de finale de la CAN ces dernières années, mais on n’a jamais franchi le cap. On doit se remettre en question. Je ne sais pas si c’est la pression ou si on s’enflamme, mais on doit en prendre conscience. On a une bonne équipe et on veut rentrer dans l’histoire du football guinéen. On doit s’inspirer de la sélection qui est arrivée en demie du CHAN. On a un public exceptionnel, à nous de le rendre fier. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com