Afrique Nigéria: Amokachi et le problème de mentalité des joueurs africains

Daniel-Amokachi

Actuel coach du JS Hercules, un club de deuxième division finlandaise, Daniel Amokachi poursuit bel et bien sa carrière d’entraîneur et fait sa première expérience en Europe, même s’il a décidé de prendre en main une formation composée de joueurs semi-professionnels. Adjoint de Stephen Keshi lors du sacre des Super Eagles à la CAN 2013, le champion d’Afrique suit toujours de très près la sélection de football de son pays. Interrogé par Fifa.com sur l’élimination du Nigeria de la prochaine Coupe d’Afrique des nations, celle qu’organisera le Gabon en 2017, Amokachi parle d’un problème de mentalité chez les joueurs africains en général et nigérians en particulier.

« Quand les joueurs rentrent en Afrique pour disputer des matches internationaux, ils oublient qu’il leur faut changer de mentalité. C’est un sujet qui pose problème, pas seulement au Nigeria mais dans toute l’Afrique », a-t-il noté avant de tenter une comparaison avec comment les choses se passent ailleurs. « En Europe, le moindre aspect de la vie des joueurs est organisé de manière très professionnelle ; en Afrique, le transport ou le logement peuvent être autant de distractions. Les internationaux oublient parfois de redevenir des Africains quand ils reviennent. Ces échecs sont inacceptables pour un pays comme le nôtre, mais ça donne à réfléchir et ça nous permet de prendre conscience qu’il reste beaucoup de travail à accomplir ».

A noter que le Nigeria est éliminé alors qu’il reste encore deux journées à jouer pour le compte des éliminatoires de la CAN 2017.

 

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com