Angleterre Premier League : Leicester champion ? Pour Mahrez « c’était cette année ou jamais »

Football Soccer - Swansea City v Leicester City - Barclays Premier League - Liberty Stadium - 5/12/15
Leicester City's Riyad Mahrez celebrates with the match ball after the game after scoring a hat trick
Action Images via Reuters / Paul Childs
Livepic
EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or "live" services. Online in-match use limited to 45 images, no video emulation. No use in betting, games or single club/league/player publications.  Please contact your account representative for further details. - RTX1XC0L

Ce n’est plus un rêve : Leicester va être champion d’Angleterre sauf improbable retournement de situation. A 3 journées de la fin du championnat, les joueurs de Claudio Ranieri n’ont besoin que d’un succès pour soulever le trophée. Grâce au match nul de Tottenham face à West Brom, Leicester comporte désormais 7 points d’avance sur son dauphin et semble se rapprocher chaque jour un peu plus du premier titre de son histoire, et cela passera par une belle performance face à Manchester United ce weekend. Les Foxes pourraient donc être sacrés champion d’Angleterre dès ce weekend. Une surprise si l’on revient quelques mois en arrière. Un bouffée d’air si l’on se réfère à la saison écoulée.

« On sent bien qu’il se passe quelque chose en Angleterre, mais on vit un peu dans notre bulle. On n’a pas les meilleurs joueurs, ni le plus gros budget, mais notre solidarité force l’admiration. On a eu un peu de chance aussi. C’était cette année ou jamais. (…) Jusqu’en janvier, on ne pensait pas au titre. Là, c’est devenu possible, mais on ne se prend pas la tête », a expliqué Mahrez dans une interview accordée à L’Equipe. L’occasion de revenir sur le destin hors du commun d’un joueur de rue devenu une référence outre-Manche.

Qui aurait pu prédire que Leicester City, qui bataillait en 2015 pour son maintien en Premier League, serait en pole position pour remporter le titre en 2016? Certainement pas les bookmakers, pour qui la cote d’une première place pour Leicester était évaluée à 5.000 contre 1 en début de saison –et qui doivent sûrement regretter cette cote a posteriori.

Auteur de 17 buts et 11 passes décisives en Premier League, Mahrez a été l’une des révélations de la saison. Le fruit d’un travail de longue haleine. « Quand je suis arrivé en pro, je n’ai rien appris sur le dribble. Je savais tout faire. En pro, j’ai travaillé physiquement pour éliminer, faire la différence. Un peu à Quimper, en CFA, mais surtout au Havre ensuite. Là, j’ai passé un cap. Tous les jeudis après-midi, on bouffait des abdos. Plus d’une heure de gainage. Ça m’a endurci. Tactiquement, je n’étais pas bien non plus. Je restais devant et j’attendais la balle. Dans la rue, y a pas de hors-jeu. Érick Mombaerts m’a bien fait bosser là-dessus. Un sacré formateur. Avant, je ne prenais jamais la profondeur, je ne me replaçais jamais. Je voulais la balle dans les pieds pour aller dribbler. Les gars m’attendaient… », a ainsi expliqué l’international algérien de Leicester qui préfère rester lucide et sait qu’il va devoir confirmer.

« Pour le moment, je n’ai rien fait dans le foot. Je n’ai pas envie que cette saison se termine. On est bien, là. L’an prochain, il va falloir tout remettre à zéro », a fini par ajouter Mahrez, dont le contrat à Leicester se termine en juin 2019. Plusieurs grosses écuries l’ont observé cette saison et il ne devrait pas manquer de prétendants cet été.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com