Afrique Mort tragique du joueur camerounais Patrick Ekeng suite à un malaise

Ekeng

Patrick Ekeng est décédé ce vendredi en plein match qui opposait le Dynamo au Viitorul comptant pour le championnat de la Roumanie, victime d’une crise cardiaque survenue quelques minutes après son entrée en jeu.

Sept minutes après son entrée en jeu, alors que les deux équipes, Dinamo Bucarest et Viitorul disputaient la 69è minute, l’international camerounais s’est écroulé seul dans le rond central. Le milieu de terrain, après avoir reçu les premiers soins sur place, a été transporté aux urgences dans le but de le ranimer. Il s’est éteint après une heure et demie de tentatives.

«Je n’arrive pas à y croire. C’est un cauchemar. Pour moi, pour l’équipe et pour tous les supporteurs de Dinamo. C’est trop», a réagi Ionel Danciulescu, directeur général du club.

Avant de s’engager avec le club roumain, le jeune a évolué au club espagnol de Cordoba CF, en Suisse à Lausanne, et à Le Mans en France. Il évoluait à Bucarest depuis 2015.

 

Cette mort subite de Patrick Ekeng rappelle le décès, dans les même situations de son compatriote Marc-Vivien Foé au cours de la rencontre de Coupe des Confédérations Cameroun- Colombie à Gerland le 26 juin 2003.

Le dernier cas de mort d’un joueur de football professionnel causé par un malaise cardiaque, remonte au 30 avril 2015 avec la disparition de Grégory Mertens, défenseur de Lokeren (D1 belge), décédé trois jours après une crise cardiaque sur le terrain.

Image de prévisualisation YouTube
Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. tous ces décès sur les terrains de football ! manque de prévention des risques des sportifs ? voir  » La prévention des risques professionnels dans les métiers du sport  » : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=510

Comments are closed.