Basket-Ball NBA : Joakim Noah sur le départ des Chicago Bulls

noahjoakim

Après neuf ans de bons et loyaux services aux Bulls, une page pourrait se tourner pour Joakim Noah. Le Français d’origine camerounaise est très attaché aux Bulls, la seule équipe qu’il ait connue en NBA. On le sait. Libre à la fin de la saison, il semblait partisan de rester à Chicago, malgré un temps de jeu limité en 2015-16, saison terminée prématurément en ce qui le concerne pour cause de blessure. Certaines informations laissaient penser que «Jooks» pourrait signer un contrat court durant l’intersaison et ainsi poursuivre l’aventure au United Center. Il a pourtant dit tout l’inverse à certains de ses coéquipiers. C’est du moins ce que rapporte le Chicago Sun Times.

En effet, Joakim Noah a décidé de quitter les Chicago Bulls en raison de désaccords avec ses dirigeants en particulier le manager général Gar Forman, rapporte The Chicago Sun Times citant un de ses coéquipiers. Selon ce joueur, dont le quotidien tait le nom, le pivot aurait fait part de ses intentions à plusieurs membres de son équipe au cours des dernières semaines. Le changement de coach l’été dernier, avec l’arrivée sur le banc de Fred Hoiberg, n’est sans doute pas étranger à cette rumeur. Relégué dans la seconde escouade chicagoan, le frenchie n’a pas eu le même impact que lors des précédentes saisons. La lente descente aux enfers de Chicago qui n’est pas parvenu à se qualifier pour les playoffs est peut-être le coup de grâce.

Joakim Noah, 31 ans, a vécu en 2015-16 la saison la plus difficile depuis ses débuts en NBA. Il a perdu son statut de titulaire avec l’arrivée d’un nouvel entraîneur, Fred Hoiberg, et a dû se faire opérer de l’épaule gauche, mettant un terme à sa saison prématurément en janvier. Le pivot, élu meilleur défenseur de NBA en 2013-14, arrive en fin de contrat avec les Bulls, l’équipe qui l’a drafté en 2007, qui auraient tenté de le transférer en cours de saison avant sa blessure. En 29 matches disputés cette saison, ses statistiques se sont établis à 4,4 points (son plus faible total en carrière), 9,0 rebonds et 3,9 passes décisives en 22,5 minutes par match. En son absence, les Bulls, également privés d’autres joueurs clef sur blessure, ne se sont pas qualifiés pour les play-offs pour la première fois depuis 2008.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com