Actu Liberia- Togo : Le Roy « Il faut rêver pour gagner ce match »

Leroy

Troisième au classement du groupe A, le Togo affûte ses armes en vue de la rencontre de la 5è et avant dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, contre le Liberia. Ce mercredi après-midi et devant un public qui a fait nombreux le déplacement, le sélectionneur des Eperviers Claude Le Roy a organisé une opposition entre les joueurs.

A l’issue de la séance, le technicien français s’est livré à la presse togolaise. Il parle de l’enjeu de la confrontation entre le Liberia et le Togo.

« C’est un match particulier, c’est assez rare, parce que les deux équipes doivent gagner. Le Liberia va vouloir gagner, ils jouent chez eux. Ils ont inévitablement une certaine pression parce que s’ils ne gagnent pas ce match, ils ne pourront pratiquement pas se qualifier et tout dépendra du résultat contre la Tunisie. Mais ça sera compliqué et si nous aussi on ne gagne pas ce match, on sera out de la qualification. Donc ce sera un match qui sera disputé, en plus de la qualité technique tactique et physique, sur la qualité mentale et sur la sérénité ».

Les clés du match…

« Il faut absolument qu’on finisse ce match à onze. C’est très important dans ce genre de match où il y’a beaucoup d’enjeux, savoir garder ses nerfs, bien maitriser le moment un peu difficile puis essayer de bien jouer pour gagner le match. Ça été une bonne répétition cet après-midi et beaucoup de bonnes choses des deux côtés, ce qui prouve qu’il y’a un groupe très compact et très homogène. Il y’a beaucoup de joueurs qui sont très près des uns des autres et c’est intéressant pour l’avenir. Ce qui est dommage c’est que l’avenir,  à moyen terme, pourrait s’arrêter dès dimanche. On n’aura des matchs amicaux à faire, mais rien ne remplace les matchs de compétition. Il faut rêver pour gagner ce match. Si on gagne ce match, derrière, il y aura une préparation géniale à faire pour la Coupe d’Afrique des Nations ».

 L’effectif des Eperviers

« Tout le monde est là, en pleine forme. Quand je parle toujours de la qualité médicale du staff médical, ce n’est pas par hasard, c’est qu’on est vraiment de très haut niveau et en matériel et en équipement et en ressource humaine. Je pense que les joueurs se rétablissent bien évidemment plus vite puisqu’il y a des gens de qualité pour s’occuper d’eux. C’est bien mais, maintenant c’est à 16 heures dimanche qu’il faut être prêt. C’est vrai que tout l’effectif est là, sauf Jonathan qui est absent sur blessure. Mais disons que dans son domaine de prédilection, il y’a  beaucoup de joueurs. On a quand même une pléthore de joueurs offensifs de qualité et même des jeunes locaux qui ont montré toute leur qualité comme Kouloum, comme Platini. Ça veut dire que petit à petit on va réussir à faire ressortir quelques joueurs locaux ».

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. Pour le match contre le Liberia, je reste confient car avec l’harmonie qui s’est installée les Éperviers du TOGO sortiront tête haute avec un score de 1- 0.
    Pour en finir sachez que LE ROY n’est pas là pour jouer avec l’avenir du football togolais, faisons lui confiance.

Comments are closed.