Afrique CAN 2017 : Les Comores veulent rendre la partie dure au Burkina Faso

comores

Dans le groupe D des éliminatoires de la CAN 2017, rien n’est encore joué puisque les trois premiers se tiennent en un point. Le Burkina Faso se rend aux Comores qui, jusque-là ont fait de la résistance même s’ils n’ont marqué que trois points. Derniers du groupe, les Comores sont dans l’obligation de s’imposer le 5 juin à Moroni face au Burkina Faso à l’occasion de l’avant-dernière journée.

« Le moral est bon, maintenant. Nous pouvons gagner chez nous, assure Nadjim ‘Jimmy’ Abdou, le capitaine de l’équipe des Comores dans des propos relayés par la BBC. Nous devons gagner ce match pour espérer aller plus loin. Il faut reconnaître que ce sera dur, mais nous jouerons pour la victoire. Le reste, on verra cela après», confie le joueur.

Même avec une victoire sur les Etalons du Burkina Faso, l’équipe comorienne, lanterne rouge du groupe D, devra aussi battre l’Ouganda, à Kampala, en septembre, pour espérer se qualifier pour la CAN 2017. « Nous avons un déficit, reconnait le capitaine de l’équipe des Comores avant d’ajouter : Les supporters croient à leur équipe. Nous devons donc croire à nous-mêmes. Quand on joue à domicile, tout est possible. A domicile, nous sommes confiants. Et nous sommes en mesure de rendre la partie dure au Burkina Faso », ajoute le pensionnaire de Millwall, une équipe de troisième division anglaise.

Le joueur de 31 ans se désole cependant de la qualité des infrastructures sportives dans son pays. « Nous avons un déficit en infrastructures (…) Il nous faut des équipements pour être de bons footballeurs. Il nous manque cela », fait remarquer Abdou, capitaine de l’équipe comorienne depuis 2011.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com