Afrique Coupe CAF : Le Kawkab de Marrakech à l’assaut de l’Etoile du Sahel

Kawkab Marrakech

Ce vendredi soir, le Kawkab de Marrakech (KACM)  accueille l’équipe tunisienne de l’Etoile du Sahel, au Grand stade de Marrakech, pour le compte de la première journée de la phase de poules de la Coupe CAF (groupe B).

Sauvé de justesse de la relégation après l’avènement de Hassan Benabicha en lieu et place de Hicham Dmiae, le Kawkab de Marrakech aura quand même su se frayer une place dans la phase de groupes de la Coupe CAF. Le club marrakechi accueillera ainsi l’Étoile du Sahel vendredi, en lever de rideau de cette première journée.  Une bonne opportunité pour les protégés de Hassan Benabicha d’entamer, à domicile, cette phase de la compétition du bon pied, surtout après avoir assuré le maintien en D1 et récupéré la majorité des joueurs qui  souffraient de blessures, à l’exception de Mohamed El Fakih qui sera absent pour cumul de cartons jaunes. A cela, il faut ajouter que l’adversaire sera privé des services de son entraîneur Faouzi El Benzarti, sanctionné par la commission de discipline de la CAF, et de deux de ses meilleurs joueurs, Zyad Boughattas et Ahmed Aakaichi.

De son coté, quelques jours après son sacre en championnat de Tunisie, l’Etoile du Sahel se retrouve face à un nouveau défi pour continuer la défense de son titre en Coupe de la Confédération de football, en allant affronter la valeureuse équipe de Kawkab Marrakech. La formation de Sousse débarquera au Grand Stade de Marrakech avec le statut de favori, surtout sous les ordres d’un coach qui s’est fait une renommée au Maroc après son épopée avec le Raja de Casablanca lors de la Coupe du monde des clubs 2013, à savoir Faouzi Benzarti. Pour le Kawkab de Benabicha, il sera surtout question de limiter les dégâts face à une formation au potentiel offensif imposant. Irréprochable à domicile depuis le début de la compétition, le KACM devra persister sur cette voie et éviter un revers d’emblée.

Pour sa 23e participation de suite en coupes africaines interclubs, l’ES Sahel, seul club rescapé après l’élimination des trois autres représentants tunisiens, se retrouve avec une lourde responsabilité de sauver la face du football tunisien qui détient le record de victoires en coupe de la confédération dans ses ancienne et nouvelle versions (9 titres: 4 pour l’Etoile, 4 pour le CS Sfaxien et 1 pour l’Espérance).

Ce duel maghrébin sera, par ailleurs, placé sous le signe de la revanche pour l’équipe étoilée qui fut éliminée il y a vingt ans par la même formation marocaine en finale de la Coupe CAF (3-1 à Sousse et 0-2 à Marrakech).

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com