Cyclisme Tour de France-Cavendish : « Je sais aussi gagner seul »

a206c

« Je sais aussi gagner seul » a souligné le sprinteur britannique Mark Cavendish de la formation sud-africaine Dimension Data, précisant avoir gagné sa troisième victoire dans le Tour de France 2016 sans avoir été emmené par son train habituel, jeudi, à l’arrivée de la 6e étape à Montauban.

Le Tour de France 2016 continue sa route vers le Sud et les Pyrénées avec une sixième étape longue de 190,5 kilomètres entre Arpajon-sur-Cère et Montauban. Une journée une nouvelle fois promise aux sprinteurs avant l’arrivée de la haute montagne. Au bout de la ligne droite finale, c’est Mark Cavendish de l’équipe sud-africaine Dimension Data qui s’est imposé. Comme à Utah Beach, comme à Angers, Mark Cavendish (Dimension Data) a été le plus puissant : au sprint, le Britannique a devancé Marcel Kittel (Etixx-Quick Step) et Daniel McLay (Fortuneo Vital-Concept) pour décrocher un 29e succès en carrière sur le Tour de France.

« Une victoire, c’est toujours super. Les trois depuis le début sont différentes. Aujourd’hui, c’était un peu comme lors de mon premier Tour. J’étais un peu seul, je m’accrochais à un train ou un autre. A mes débuts, je devais me débrouiller, 90% de mes victoires étaient sans train (pour m’emmener). Je sais aussi gagner seul, » a confié le leader de l’équipe sud-africain Dimension Data

Mark Cavendish  s’empare du maillot vert, aux dépends de Peter Sagan. « Cela me fait plaisir de porter le maillot vert. Mais, quand on va arriver dans les montagnes, je n’aurai aucune chance de battre Peter (Sagan). Il est à un autre niveau. Seul lui peut dire qu’il va le gagner. Une seule victoire d’étape sur le Tour représente une saison réussie. Si je gagne encore une étape, un jour, sur le Tour de France, ça suffira à me rendre heureux. »

C’est le troisième succès sur cette édition du Tour de France pour la fusée de Dimension Data après ceux obtenus à Utah Beach (1re étape) et à Angers (3e étape), le 29e de sa carrière sur l’épreuve. « Quand j’ai parlé avec Douglas Ryder (manager de l’équipe Dimension Data, ndlr) l’an dernier, je me suis rendu compte de tout le travail qui avait été fait. Dans les dix prochaines années, on verra un Africain marcher très fort. Je ne peux pas dire quand avec précision mais le premier très grand coureur d’origine noire est dans notre équipe, il a un talent phénoménal. L’histoire et la culture du cyclisme existent en Europe depuis cent ans. C’est nouveau en Afrique. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com