Afrique Tournoi U17 de la fondation Issa Hayatou : Obiang Nguema fait parler son cœur

Obiang Nguema

Après avoir accepté prendre l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2015, le président de la Guinée Equatoriale Teodoro Obiang Nguema Mbasogo se distingue en offrant un trophée pour l’organisation d’un tournoi international des moins de 17 ans.

La compétition qui aura lieu à Lomé à partir du 30 juillet, va regrouper les équipes des centres de formations et associations des jeunes, du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Togo et de la Guinée Equatoriale. L’information a été donnée à Lomé ce samedi lors d’un point de presse tenu par la fondation Issa Hayatou.anoï1

« Je voudrais rendre un hommage appuyé à un père de famille, son excellence le président Obiang Nguema Mbasogo qui a décidé de soutenir ce tournoi à se réaliser pour la jeunesse africaine et  qui est fier que ça se tienne au Togo. Et le président Hayatou a décidé de demander à la fédération togolaise de donner l’autorisation pour que ce tournoi se tienne ici, car il s’agit de la vie des jeunes. Ce tournoi est donc doté de trophée Obiang Nguema car il est le donateur, ce trophée est destiné au vainqueur et le trophée fair play de Docteur Issa Hayatou » a laissé entendre le président de la fondation, l’Ivoirien Anoï Niniba. Egalement président du comité d’organisation, Anoï a révélé l’ambition du président de la CAF pour l’Afrique.

« Le président Issa Hayatou est camerounais mais aussi africain, tout ce qui concerne le Togo l’interpelle au plus haut point. Nous saluons aussi le président de la Fédération togolaise qui nous a motivé de continuer les préparatifs ».

Le Togo, pays de paix abrite l’événement 

La première édition du tournoi international des centres de formation et des associations des jeunes a lieu donc du 30 juillet au 07 août 2016 au stade d’Agoé. Depuis déjà quelque moments, on constate des réhabilitations du stade en faveur de cette compétition. Une idée de la fondation Issa Hayatou qui veut mettre à bien ce projet. Et ceci n’est faisable que dans un pays de paix pour faciliter la venue des recruteurs internationaux.anoï

« Nous saluons le président Faure Gnassingbé pour ses efforts en faveur du Togo. Le Togo est un pays de grande stabilité, pays de paix, pays très équilibré en matière de fraternité, cela nous a amené à choisir ce pays. Parce que le football ne se joue pas là il n y’a pas la paix. Or, le Togo offre, n’est-ce pas de ces gages là et surtout que c’est un tournoi de jeunes qui va attirer énormément des formateurs et recruteurs internationaux et vous savez qu’on ne vient que là où il y’a la paix et ils sont tous rassurés quand il s’agit du Togo »

Dix équipes dont 3 du Togo, trois de la Guinée Equatoriale, deux du Bénin, une du Ghana et une de la Côte d’Ivoire prendront part à ce tournoi. Le tirage au sort aura lieu la veille du début de la compétition pour permettre à toutes les délégations d’assister aux combinaisons. Le comité d’organisation a fait appel aussi aux sociétés, annonceurs pour mettre la main à la patte pour que « la fête soit belle ».

A noter aussi que la fondation a aussi décidé de nommer l’ancien sélectionneur adjoint des Eperviers U20, Joel Atsu, comme représentant provisoire afin de faciliter les contacts.

 

 

 

 

 

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com