Afrique [Exclu] JO Rio 2016 : La nageuse togolaise Kpossi « J’ai plus appris après les jeux de Londres »

Kpossi

La délégation du Togo quitte Lomé ce mercredi en direction de Rio pour les Jeux Olympiques 2016. Avant leur départ, les athlètes ont rencontré ce matin le premier ministre togolais, Selom Klassou à la primature en présence du président du CNO Togo, du ministre des Sports et les membres du gouvernement. Pour cette édition, le Togo n’ambitionne pas une médaille mais plutôt de voir les performances de ces représentants améliorer.

Kpossi Rebecca sera le porte-drapeau de la délégation togolaise : « C’est un avis personnel, je pense que c’est Kpossi Rebecca qui sera le porte-drapeau parce qu’elle avait déjà été aux Jeux Olympiques de Londres. C’est elle la plus qualifiée si on veut et c’est tout à fait normal que nous la désignons comme porte drapeau, c’est ce que je pense » nous avait dit dimanche dernier Etienne Degboe, le secrétaire du CNO Togo.

Kpossi 1

Avant de faire le déplacement sur Rio, la nageuse a fait un tour à la rédaction d’Africa Top Sports. La benjamine de son père, Kossi Kpossi, également président de la Fédération Togolaise de la Natation, nous a livré ses sentiments.

« Ça se passe bien, je m’entraine 6 fois dans la semaine. Les matins, je vais dans la salle de Gym, le soir je vais à la piscine pour trois heures d’entrainement » nous a t’elle confié avant d’ajouter.

« Ça fait 4 ans que je fais les jeux olympiques. Durant les quatre ans, j’ai amélioré mon record et je continue par travailler. En 2012, j’étais une gamine, je ne savais rien des Jeux. Maintenant je pense que j’ai plus appris après les jeux de Londres, j’ai côtoyé des grands athlètes, et j’ai mis ça en contribution ».

Porte drapeau de la délégation, Rebecca Kpossi agée de 17 ans, aura une lourde responsabilité, celle de porter toute la pression sur ses frêles épaules. La lycéenne n’est pas toutefois impressionnée.Togo

« A Londres j’ai compéti avec des grandes stars, j’ai vu comment ça se déroule, et j’ai pris gout.  Je suis très confiante parce que de Londres à Rio, c’est quatre ans, c’est grande chose »

Elle s’est préparée en participant à des compétitions. Même si son ambition est de battre son record, elle envisage un jour de monter sur le podium. « Pendant ces quatre ans, j’ai fait beaucoup de compétitions. J’ai fait les championnats du monde dans les bassins de 25 mètres, j’ai fait des championnats du monde dans les bassins de 50 mètres. A chaque fois que je vais à un championnat, j’améliore toujours ma performance, c’est ce qui me plait ».

« Mon ambition, c’est de battre mon record. On ne va pas pour prendre une médaille, mais pour continuer d’apprendre. Et j’espère que dans quatre ans, on peut avoir l’objectif de médailles »

La compétition démarre le 05 août et prend fin le 21 du même mois.

 

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com