Athlétisme Rio 2016 – Mo Farah : « Je n’arrive pas à croire que je l’ai fait »

92fac720168db40822eefd48cb5b5b34-1471757212

Mo Farah voit encore double ! Le Britannique a conservé son titre sur le 5000m, ce samedi aux Jeux olympiques de Rio 2016. Il a dominé sa course en 13’03″30, devant l’Américain d’origine kényane Paul Kipkemoi Chelimo (+0″60) et l’Éthiopien Hagos Gebrhiwet (+1″05).

« Maintenant, mes quatre enfants ont chacun une médaille d’or », s’est réjoui le Britannique Mo Farah dans un entretien avec l’AFP.

Mo Farah est désormais double médaillé d’or sur la distance, tout comme sur le 10 000m.  « Cela signifie tant pour moi. Je n’arrive pas à croire que je l’ai fait. Je rêvais de devenir champion olympique quand j’étais petit en regardant (l’Ethiopien) Haile Gebreselassie et (le Kényan) Paul Tergat aux Jeux de Sydney et j’ai réussi à le devenir à Londres, c’était déjà incroyable. Le refaire quatre ans plus tard, il n’y a pas de mots qui puissent décrire ce que je ressens. Je ne m’en lasse pas, les Jeux sont de plus en plus durs, mais maintenant, mes quatre enfants ont chacun une médaille d’or, » a ajouté le Britannique d’origine somalienne avant d’évoquer son avenir.

« En 2017, j’aimerais être sur la piste (aux Mondiaux) de Londres et après faire des courses sur route, peut-être des marathons. Je dois aux gens de Londres et au pays de courir à domicile et je le ferai, on verra sur quelle épreuve. (A propos de la réussite de la Grande-Bretagne) Etre capable de reproduire la performance de Londres quatre ans après, c’est fort. Depuis 2012, plus de gens font du sport, on gagne plus. Je suis fier de représenter mon pays. On va finir deuxième nation au classement des médailles, qui l’aurait cru ? »

Avec ses performances à Rio 2016, Mo Farah a rejoint samedi dans les annales olympiques le Finlandais Lasse Viren en réalisant son deuxième doublé 5000/10.000 m.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com