Afrique Elim. CAN 2017: La déception est totale chez les Béninois

Stéphane-Sessegnon

La déception était énorme chez les Béninois hier dimanche. En déplacement au Mali pour le compte de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017, les Ecureuils, qui devraient l’emporter pour espérer une qualification pour le Gabon, se sont plutôt inclinés face aux Aigles. 5-2, ce fut le score final. Un score qui a éliminé l’équipe béninoise dont la capitaine a du mal à admettre ce qui s’est passé.

« C’est difficile d’expliquer ce qui nous est arrivé ce soir. C’est le football. On était venu avec une mission mais ils nous ont tués. C’est terrible », a lâché Stéphane Sessegnon à la fin de la rencontre. « C’est un naufrage collectif, rien n’a marché », a-t-il ajouté.

Très affecté par leur défaite, Fabien Farnolle digère lui aussi difficilement le naufrage des Ecureuils, lui qui a offert le deuxième but malien à Abdoulaye Diaby. « Oui, c’est difficile et c’est une énorme déception », a déploré le gardien béninois.

Frédéric Gounongbé, qui a marqué l’un des deux buts de son équipe, prend de son côté les choses avec un peu plus de philosophie.

« Enervé oui, mais c’est du football. On aurait dû le faire, mais cela n’est pas arrivé. On va travailler et revenir plus fort ».

Le Bénin va devoir attendre 2019 pour espérer une participation à une phase finale de Coupe d’Afrique.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com