Afrique Châteauroux : Razak Boukari « Comme si j’avais été maudit »

razak-boukari

Auteur de 8 matchs et un but inscrit avec la sélection, Razak Boukari n’a plus apparu sous les couleurs du Togo depuis 4 années. La faute à des blessures répétitives contractées depuis son arrivée à Wolverhampton le 27 août 2012. De retour des blessures, le fils de Saidou accepte la proposition de Châteauroux, avec lequel il a déjà marqué un but en championnat cette saison.

« Je suis content de retrouver un projet. Ce n’était pas mon objectif de jouer en National mais j’avais toujours dans un coin de ma tête l’idée de revenir dans mon club de cœur. J’espérais revenir plus tard et dans d’autres conditions, Châteauroux mérite de jouer en Ligue 2« , a t-il confié dans la Nouvelle République.

Les Eperviers qualifiés pour la CAN 2017, le sélectionneur Claude Leroy n’a pas hésité à mettre son nom parmi les 49 joueurs présélectionnés pour les préparatifs.

Ce vendredi, il a raconté sa galère à sofoot, depuis sa signature en Angleterre à son retour à Berrichonne. Il se dit qu’il a été maudit dans sa carrière.

« J’ai simplement le souvenir d’une blessure un peu plus sérieuse à un adducteur quand j’étais à Lens, mais j’avais repris progressivement, normalement. C’est vraiment depuis que j’ai mis les pieds à Wolverhampton, comme si j’avais été maudit. En réalité, c’est incompréhensible »

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com