Afrique Yaya Touré: c’est fini avec les Eléphants; les raisons

Yaya Touré in the 2014 Ivory Coast Home Kit that features PUMA's PWR ACTV Technology

On vous l’apprenait à la mi-journée. Yaya Touré a décidé de prendre a retraite internationale. A 33 ans, le milieu de terrain ne rejouera plus pour les Eléphants après 14 ans et 112 sélections, 19 buts et une Coupe d’Afrique des nations remportée en 2015.

Sur son site internet, il expose les raisons. Extraits.

« L’âge (puisque j’ai 33 ans aujourd’hui), le rythme très dense des entraînements, la multitude des matchs… ne sont pas les raisons pour lesquelles je prends cette décision. Le football est tout pour moi. Il m’a donné tant de choses dans ma carrière que maintenant je ne me sens plus capable de me fixer de nouveaux objectifs, en tant que joueur avec les Eléphants de Côte d’Ivoire. Evidemment, l’une de mes devises importantes, c’est qu’un footballeur et même un sportif en activité qui n’a plus ses sensations, ne peut pas être compétitif »

« Comme pour ma mère (ndlr: décédée en 2003), j’ai eu les mêmes émotions lorsque nous étions au Mondial 2014, au Brésil. On m’annonce le décès de mon frère cadet, Ibrahim. Une fois encore à la veille d’un match important. Cette fois contre la Colombie lors du deuxième match de la phase de poule où nous devions obligatoirement gagner. J’ai encore le cœur meurtri. Ce sont des moments qui ont été difficiles pour moi. Puisqu’à l’époque en tant qu’un des leaders de la sélection des jeunes de 2003 et récemment, capitaine de la sélection A en 2014, j’ai fait le choix de continuer la compétition avec l’équipe. Je ne pouvais pas abandonner le groupe« .

« Je remercie tous mes coéquipiers de la sélection nationale. Ceux des premières heures avec les Eléphants jusqu’à cet instant. Avec eux, j’ai eu le bonheur d’affronter le Brésil, l’Argentine, le Portugal, la Colombie, la Grèce… Ces grandes sélections nationales à la coupe du monde durant trois éditions consécutives (2006, 2010 et 2014) »

« Je peux encore apporter beaucoup de choses aux footballeurs, aux jeunes de mon pays, du continent africain et du monde entier. Je voudrais donner aux enfants, ce que le football m’a donné. Le football, m’a beaucoup donné. Il m’a appris beaucoup de choses, les choses de la vie. C’est l’une des leçons les plus importantes dans ma vie. Merci à vous ! Que Dieu vous bénisse !« 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com