Afrique Dodi Lukebakio : Pourquoi le Congolais ne peut pas jouer avec Toulouse ?

Dodi Lukebakio

Prêté sans option d’achat par Anderlecht au Toulouse FC le dernier jour du mercato d’été 2016, l’ailier Dodi Lukebakio (18 ans) n’est toujours pas apparu sur une feuille de match de Ligue 1 à ce jour. Et pour cause, un problème administratif empêcherait le TFC d’inscrire le joueur auprès de la Ligue. Faut-il évoquer une bourde d’Anderlecht ou un manque de prévoyance de Toulouse, club acquéreur? Une chose est sûre, alors que Lukebakio est arrivé en France il y a trois semaines à peine, son prêt est déjà un échec.

Le média belge La Dernière Heure révèle en effet que le TFC a été victime d’une incroyable erreur au moment d’enrôler Dodi Lukebakio. Les dirigeants toulousains pensaient en effet recruter un joueur de nationalité belge. Or ce dernier ne posséderait qu’un passeport congolais ! Un coup dur puisque Toulouse a déjà atteint son quota de joueurs extracommunautaires avec Ibrahim Sangaré, Pavle Ninkov, Dusan Veskovac et Wergiton Somalia.

Toujours selon La Dernière Heure, le club belge et la famille du joueur tenteraient depuis plusieurs semaines de retrouver l’acte de naissance permettant l’accélération de l’acquisition de sa double nationalité. Pour pouvoir éventuellement obtenir du temps de jeu à partir de janvier, moment de mise à jour des effectifs, Dodi Lukebakio devra soit acquérir la nationalité belge  ou utiliser la loi Cotonou qui prévoit que des joueurs de pays bénéficiant d’un accord d’association ou de coopération avec l’UE ne sont pas jugés comme extracommunautaires, rappelle la DH. Pour bénéficier de cette loi, il doit décrocher une sélection avec le Congo.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com