Belgique Mémé Tchité juge le Clasico Standard-Anderlecht

meme-tchite

Premier Clasico de la saison en Jupiler Pro League, ce dimanche entre le Standard et Anderlecht, dans un stade de Sclessin chaud bouillant. Mais si la ferveur populaire reste, de moins en moins de joueurs des deux clubs connaissent l’enjeu émotionnel de cette rencontre toujours spéciale.

Désormais âgé de 32 ans, Mémé Tchité a plus que probablement laissé le meilleur de sa carrière derrière lui. Le Belgo-Congolais évolue aujourd’hui sous les couleurs du White Star, en D1 Amateur, deux divisions en-dessous du Standard et d’Anderlecht, ses anciennes couleurs. Mémé Tchité pense que le score de la rencontre entre Anderlecht et le Standard sera un match nul. Les deux équipes se cherchent encore avec leurs nouveaux entraîneurs.

« Quand je vois les matches du Standard ou d’Anderlecht, je me dis que j’aurais ma place dans ces deux équipes. Quand je regarde ce que font les attaquants qui jouent en D1, je me dis que je pourrais faire la même chose. Et même davantage. Mais je crois en Dieu et si je suis là, c’est pour une bonne raison », a confié  Mémé Tchité  à La Dernière Heure.

Si Mémé Tchité pense pouvoir encore tenir sa place dans ce Clasico, c’est peut-être parce qu’il reproche au Standard de manquer d’un vrai buteur. « Au Standard, il n’y a pas d’attaquant. Raman n’est pas un attaquant. Belfodil non plus. Mais j’ai comparé les derniers matches avec le nouveau coach, que je ne connais pas personnellement, et je trouve qu’il a changé quelque chose. Ils jouent un beau football. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com