Afrique Elim Mondial 2018 : Le Maroc veut bien démarrer et gagner en confiance

eliminatoires-mondial-2018

Le Gabon et le Maroc s’affrontent samedi 8 octobre lors de la première journée des éliminatoires de Mondial 2018. Depuis 1998, le Maroc n’a plus disputé de Coupe du monde. C’est la mission qui a été donné à Hervé Renard qui doit tenter de qualifier la sélection des Lions de l’Atlas pour l’édition 2018 qui aura lieu en Russie. Le problème, c’est que sa formation n’est plus un cador du football africain et se retrouve dans un groupe compliqué.

Face au Gabon, la tâche des Lions de l’Atlas est loin d’être une partie de plaisir. Les trois points d’une victoire à Franceville, dans un groupe qui compte le champion d’Afrique ivoirien et le Mali, sont loin d’être la seule motivation. Les hommes d’Hervé Renard devront, en effet, mettre fin à une décennie sans victoire face à cet adversaire redoutable.

Dans une déclaration, relayée par le site lionsdelatlas.com, faite par l’entraîneur adjoint des Lions de l’Atlas, Mustapha Hadji, a souligné que «  le premier match est très important et déterminant. C’est celui qui vous permet de vous mettre sur de bons rails ». Et de préciser que « ce match est délicat contre des joueurs très vifs mais cela nous correspond. Je pense que le joueur marocain s’adapte vite contre des équipes comme le Gabon, la Côte d’Ivoire ou le Mali. »

Pour Mustapha Hadji, ce match reste dans les cordes des partenaires du revenant M’Barek Boussoufa, signalant à ce propos « qu’  on peut s’adapter facilement et ils (les Gabonais) restent largement à notre portée ! Ça joue au ballon et c’est moins physique ».

La mission se veut donc des plus claires, puisque selon l’ex-gloire du football marocain, « l’important est de bien démarrer les qualifications pour gagner en confiance et gérer le reste, parce que si vous voulez vous qualifier, il faut d’abord gagner tous les matchs à la maison et essayer ensuite d’engranger des points à l’extérieur. Ce match (Gabon), il ne faut pas le perdre ».

Placé dans le groupe C en compagnie du Gabon, du Mali et de la Côte d’Ivoire, les Marocains n’auront pas la tâche aisée, eux qui sont en totale reconstruction. Et leur première rencontre dans ces éliminatoires du Mondial 2018 sera d’ailleurs un premier gros test puisqu’elle aura lieu samedi au Gabon, prochain organisateur de la CAN 2017.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com