Afrique Elim Mondial 2018 : Florent Ibenge se méfie de la Libye

florent ibenge

Les Léopards de la RDC démarrent, ce samedi, les éliminatoires de la phase finale du Mondial 2018. Ils reçoivent les Chevaliers de la Méditerranée de la Libye, en match de la première journée du groupe A. Le sélectionneur principal, Jean-Florent Ibenge, a son effectif au grand complet. Une victoire ce samedi est extrêmement importante pour que les vaillants Léopards effectuent une entrée triomphale dans cette phase éliminatoire.

« Notre objectif principal est d’aller  en coupe du monde. Et c’est l’argument que j’ai utilisé pour faire venir les jeunes qui hésitaient encore à rejoindre l’équipe nationale. On a  six matches à jouer dont trois à la maison. Nous devons gagner tous les matches à domicile et bien négocier les matches à l’extérieur.  On est au pied du mur et on doit foncer pour réaliser ce rêve. Je ne vais pas tenir de longs discours. Je vais juste écrire : Russie 2018 », affirme Florent Ibenge dans des propos relayés par Radio Okapi.

Le coach des Léopards reconnait quand même la performance de la Libye. Il ne s’attend pas à un match facile. Ibenge garde encore une image très forte des Chevaliers de la Méditerranée. Pour lui, la Libye est une équipe qui ne lâche pas prise. Elle est capable de tout faire même pendant les ultimes minutes de la partie.

« C’est une équipe forte, embêtante à jouer surtout à domicile. Ils l’ont prouvé en arrachant un nul au Maroc et en allant s’imposer au Cap-Vert.  Ils [les Libyens] marquent souvent vers les dernières minutes. A nous d’être intelligents et de trouver un bon compromis entre les différentes lignes, essayer de concrétiser le plus d’actions possible. Nous devons éviter les erreurs du match amical contre le Kenya où on a possédé le ballon sans marquer et on s’est fait punir derrière. Le plus important c’est le groupe. Pour remporter ce match, nous devons bouger le bloc libyen qui joue très regroupé, conserver le ballon, bien défendre et compter sur les individualités. Je vais leur demander de prendre les risques, d’oser », note le sélectionneur des Léopards.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com