Afrique Elim Mondial 2018 – Dussuyer : « Le but de Jonathan Kodjia nous a requinqué »

michel-dussuyer

Les billets pour le Mondial 2018 vaudront cher dans la zone Afrique avec des groupes d’une grande densité. Preuve en est avec la poule C où une seule place pour la Russie se joue entre la Côte d’Ivoire, le Mali, le Maroc et le Gabon.

La Côte d’Ivoire, vainqueur logique du Mali sur son terrain (3-1), a parfaitement lancé sa campagne de qualification pour le Mondial 2018. Les Eléphants ont profité du faux-pas de leurs adversaires pour prendre d’emblée la tête et montrer qu’il sera dur de les en déloger. Cueillis à froid par l’ouverture du score de Sambou Yatabaré (18e), les champions d’Afrique en titre ont rétabli la situation en seulement une demi-heure, en marquant coup sur coup trois buts. D’une frappe sans élan à l’entrée de la surface, Kodjia a égalisé (26e), avant qu’Aurier, en provoquant un c.s.c de Coulibaly (31e), puis Gervinho, d’une demi-volée du gauche imparable (34e), ne donnent l’avantage.

« Notre objectif était d’essayer de les étouffer dès l’entame du match. Mais, avec l’impact physique de l’adversaire, très vite nous avons déchanté. Le but de Jonathan Kodjia nous a requinqué et, à la fin nous avons gagné. Cela dit, il nous reste encore du travail à faire surtout sur le plan physique, car nous avons perdu la plupart des duels face à l’adversaire. Maintenant nous sommes focalisés sur notre déplacement le mois prochain au Maroc, » a confié Michel Dussuyer le sélectionneur de la Côte d’Ivoire à l’issue de la rencontre.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com