Afrique Mondial 2018: Une qualification ? Raouraoua y croit

algérie

Rien n’est encore perdu et l’Algérie garde toutes ses chances de qualification pour le Mondial 2018, c’est le message qu’envoie le président de la Fédération algérienne de football à ceux qui commencent à douter après le nul concédé par les Fennecs à domicile contre le Cameroun lors de la première journée des éliminatoires. Pour Mohamed Raouraoua, les gens ne doivent pas perdre de vue que l’Algérie est logé dans un groupe difficile.

« Beaucoup critiquent la sélection après ce premier nul lors des éliminatoires face au Cameroun. Je me demande s’ils oublient que le Cameroun est une grande équipe. Oui, c’est une grande équipe. On n’a pas été chanceux par ce tirage au sort puisqu’on a hérité de deux grosses cylindrées qui ont plusieurs participations en Coupe du monde, le Nigeria et le Cameroun, sans oublier la Zambie, championne d’Afrique, elle aussi. Donc, nous avons un groupe très solide. Il reste encore quinze points en jeu. C’est très important de faire le plein. On n’a pas raté notre objectif. On a glané un point lors du premier match alors qu’il fallait s’imposer. Ce n’est pas la fin du monde », a confié le patron de la FAF à la chaîne nationale d’Algérie.

Après le nul contre le Cameroun, l’Algérie se rendra au Nigeria en novembre pour le compte de la deuxième journée. Et les Fennecs se doivent de ramener un bon résultat de cette sortie. Une défaite contre les Supers Eagles pourrait complètement annuler leur chance de qualification.

 

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com