Afrique Algérie: Milovan Rajevac parle enfin !

rajevac

C’est sans rancune que Milovan Rajevac a quitté la tête de la sélection nationale de football d’Algérie après le nul concédé par les Fennecs face aux Lions indomptables du Cameroun lors de la première journée des éliminatoires du Mondial 2018. En témoigne sa première sortie médiatique après cet épisode. Interrogé par L’Equipe sur les circonstances de son départ, le technicien serbe, qui n’a pas voulu aller dans les détails, a tenu à souhaiter bon vent aux Verts.

«C’est derrière moi, c’est du passé maintenant. On a décidé de prendre des chemins différents, d’une façon cordiale. Je leur ai souhaité le meilleur et moi, je suis prêt pour un nouveau défi », a dit l’ancien entraîneur du Ghana tout en insistant sur le fait que «la résiliation mutuelle du contrat était la meilleure option ».

Milovan Rajevac rejoint donc le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua. Celui-ci déclarait dans une interview accordée il y a quelques jours à la chaîne nationale algérienne que le départ du technicien serbe n’a rien à voir avec les joueurs. « Les joueurs n’ont aucune responsabilité dans cette affaire. Il y a des choses qui se passent dans les vestiaires, et cela est une chose tout à fait normale, qui se déroule dans les stades du monde, que ce soit en clubs ou au sein des équipes nationales », disait le patron de la FAF.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com