Afrique Coupe CAF –MOB/Sandjak : « On a la volonté et la rage de vaincre »

Nasser Sandjak

Les joueurs du MO Béjaïa sont toujours en stage bloqué à Sousse et entament leur dernière ligne droite en vue de la finale aller de la Coupe CAF face au TP Mazembe. Même s’il n’a pas encore joué le match aller, Sandjak pense déjà à la finale retour qui se jouera le 6 novembre prochain à Lubumbashi

« Tout le monde parle du match de ce 28 octobre à Blida, mais ils ont oublié carrément que cette finale se jouera en aller retour. Cela dit qu’en plus de ce match aller qui se jouera chez nous, on doit aussi préparer en parallèle le match retour d’une semaine chez eux à Lubumbashi. On essaye donc de concocter le meilleur programme possible pour que les joueurs arrivent aussi à récupérer et aborder le match retour dans de bonnes conditions », a confié le technicien algérien au micro du Buteur.

Le MO Bejaia a arraché avec panache une qualification historique en finale de la Coupe CAF. Désormais, le grand défi des Crabes est de remporter le trophée.  « L’équipe a vécu des moments très difficiles depuis le début de saison. Malgré cela, les joueurs se sont montrés très forts dans leur tête et je pense qu’à la fin on a pu se qualifier comme le souhaitait d’ailleurs tout le monde en finale. Mieux encore, notre équipe a réalisé un exploit pour la première fois dans l’histoire du club. Il ne faut pas se voiler la face. On est en finale. On est sur la bonne voie. Personnellement, je crois en cette équipe. On fera tout pour offrir au MOB un premier titre africain historique qui fera certainement du bien à toute la vallée de la Soummam et le football national en général. On veut vraiment offrir cette coupe à l’Algérie, » a expliqué Sandjak.

Même si les Vert et Noir sont ultra motivés et caressent le rêve de monter sur le toit de l’Afrique pour la première fois de leur histoire, ils sont néanmoins conscients de l’immense tâche qui les attend devant les Corbeaux de Lumbubashi. Car soulever le trophée devant TP Mazembe sera comme réalisé les 12 travaux d’Hercule.

« Je pense qu’il est inutile de vous dire que la double confrontation face au TP Mazembe sera difficile. On jouera devant l’une des meilleures équipes, pas au Congo seulement, mais en Afrique et cela veut tout dire. Cela ne veut pas dire aussi qu’on n’a aucune chance. J’ai confiance en mes joueurs et je pense qu’on peut faire quelque chose de bien. Ils sont forts et costauds, mais on a aussi la volonté et la rage de vaincre. Je ne suis pas un vendeur de rêves, mais, franchement, cette équipe a les moyens de triompher, a declaré le coach du MOB avant d’ajouter,  le TP Mazembe est une grande équipe sur le terrain, mais ils ont l’habitude de gérer la finale aussi même en dehors du terrain. C’est difficile de jouer le retour chez eux et c’est pour cette raison qu’on doit quand même essayer de réaliser le meilleur score possible à l’aller. C’est important de se déplacer chez eux avec un bon mental ».

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Commentez cette actualité !