Afrique [exclu] Koffi Gueli: « La Côte d’Ivoire, un tremplin pour l’Europe »

guelikof

Passé par l’Angola et la Guinée Equatoriale, l’attaquant international arrive chez les Mauve et blanc odienneka gonflé à bloc. Dans un championnat ivoirien désormais plus exposé que jamais, Koffi Gueli veut flamber, pour non seulement tirer son club vers le haut, mais aussi et surtout se frayer le chemin de l’Europe.

Lié par un contrat de deux ans au 4e du dernier championnat, le Togolais s’est confié en exclusivité à africatopsports.com.

International Togolais,  passé par l’Angola et la Guinée Equatoriale, pourquoi avoir choisi  la  Côte d’Ivoire et l’As Denguélé en particulier?

Quand j’ai été contacté par l’AS Denguélé, le projet du président m’a énormément intéressé. Et je me suis dit qu’il valait la peine de tenter le coup. C’est ainsi que je me suis retrouvé  à Abidjan.

Aviez-vous connaissance un temps soit sur le club de l’As Denguélé avant votre arrivé ici ?

Je ne savais pas grand-chose du club, alors  je suis rentré en contact avec un autre Togolais qui a déjà fais ses preuves ici. Ce dernier m’a rassuré que sur l’ambiance parfaite au sein du  club.  Il m’a parlé en bien du président qui est, a-t-il dit, très  sympa et un homme de promesse.

Le constat sur le terrain concorde-t-il avec vos prévisions?

Je  suis ravi d’appartenir à l’AS Denguélé. Jusqu’à présent, je suis en  parfaite harmonie avec mes coéquipiers et les membres du staff technique. Je m’intègre progressivement. Franchement, je suis content d’être ici.

Quels sont les  objectifs  que le club  vous a assignés  en tant qu’attaquant ?

Comme objectifs cette saison : c’est de me donner à 100% dans chaque match. Faire gagner mon équipe et faire mieux  que le meilleur buteur  du championnat et du club de la saison écoulée.  C’est une mission très  difficile à endosser  pour moi que de le suppléer,  mais pas impossible.

Justement, savoir que le meilleur buteur vient de votre  club est-il source de détermination ou de pression?     

Selon l’historique du club, plusieurs buteurs du championnat sont passés par ici, en l’occurrence Seydou Doumbia et N’Guessan Yessoh qui vient de partir. Le fait de savoir cela me motive, me donne des ailes. Autrement dit, c’est une chance pour moi d’appartenir à cette équipe.

Que retenez-vous de votre passage dans le championnat angolais?

Je suis passé par l’Angola,  mais ma dernière saison s’est faite en Guinée Equatoriale au Deportivo Mongomo avec lequel nous nous sommes qualifiés pour la Coupe de la Confédération. Ce fut une bonne  expérience pour moi. J’ai eu, en outre, l’opportunité de jouer aux côtés des  internationaux tels que: Ovono, le gardien de but actuellement en Afrique du Sud, ainsi que Doé qui évolue en Espagne. J’espère mettre ces acquis au profit de l’As Denguélé.

whatsapp-image-2016-10-21-at-18-41-09

N’est-ce que l’équipe nationale togolaise est également une source d’expérience pour vous ?

Absolument! Avec cette sélection togolaise, j’ai eu également à côtoyer des grands joueurs tels que Emmanuel  Adebayor et bien d’autres. C’est pour moi, des expériences inestimables pour la suite de ma carrière.

Peut-on dire que vous venez  apporter un plus au club de l’As Denguélé ?

Oui, c’est mon objectif premier: apporter un plus à cette équipe qui a terminé à la 4è place du championnat passé. Car, comme l’a souligné le président, nous devrons tout au moins terminer dans les 3 premiers.

On remarque de plus en plus la présence de joueurs togolais dans le championnat ivoirien. Pourquoi une telle attirance ?

(Rires) Notre attirance vers la Côte d’Ivoire s’explique par le niveau relativement élevé du championnat ivoirien comparé à certains sur le continent. Mieux, le partenariat avec Canal+  vient lui donner plus de visibilité et cela attire davantage les joueurs étrangers.

Ce sera alors  un bon  tremplin pour accrocher le haut niveau ?

Oui, le championnat est maintenant plus médiatisé. C’est un tremplin pour moi de mettre les pendules à l’heure,  et imiter des aînés, en l’occurrence Agassa Kossi, qui a  transité par l’Africa Sports pour rejoindre Europe. Car le rêve de tout jeune  joueur africain est d’évoluer en Europe.

Un mot à l’endroit des fans de l’As Denguélé ? 

Je suis venu pour faire plaisir aux fans. Koffi Gueli est présent afin d’aider cette formation à aller de l’avant. Enfin, je leur demande de rester soudés derrière l’As Denguélé même dans les moments difficiles.

Interview réalisée par notre collaborateur à Abidjan, EMGEY MARTIAL

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports