Afrique Côte d’Ivoire: Dussuyer va-t-il enfin rappeler Seydou Doumbia?

doumbci

A quelques semaines du déplacement de Marrakech, il y a bien sûr des certitudes dans le vestiaire orange, mais aussi des forfaits de taille (Bailly et Gervinho)  qui pourrait réchauffer l’épineuse question Seydou Doumbia. Le fait est trop rare pour être rappelé.

La fine gâchette du FC Bâle (7 buts en 9 matches) n’a plus goûté à la sélection depuis deux importants regroupements. Contre la Sierra-Leone (1-1) et le Mali (3-1), Michel Dussuyer s’était volontiers passé des services du premier buteur ivoirien à la CAN 2015. « Problème de confiance« , avait-il justifié en conférence de presse d’avant-match (contre la Sierra-Leone).  Et, alors que le joueur avait, dans la foulée, marqué tout juste son étonnement devant les propos du technicien français, les choses n’ont pas évolué dans le bon sens. Qu’en sera-t-il pour la 2e journée des éliminatoires du Mondial 2018 contre le Maroc, le 12 octobre prochain?

L’ancien portier de l’AS Cannes va-t-il enfin renouveler sa confiance à l’un des meilleurs buteurs des championnats européens de la saison? Bien concentré sur son club, malgré cette mise à l’écart,  Doumbia n’en sera qu’heureux. Car, comme il le confiait dans une récente interview à Sofoot.fr, cette situation ne l’indiffère pas. Champion d’Afrique, il a encore la fierté et la force de défendre les couleurs nationales. « Il y a vraiment un sentiment d’inachevé entre lui et les Eléphants,  et je suis sûr que ça lui tiendrait à cœur de prendre la place qu’il lui faut dans cette équipe. Il a été pendant longtemps barré par Drogba,  Lacina Traoré voire même Bony,  alors qu’il a les qualités pour être l’attaquant attitré de la sélection ivoirienne« , juge Aliou Goloko, journaliste à  France Football.

Dans une attaque orange, qui a trouvé en Kodjia un éclaireur, « Bannin », aux dires du confrère, peut être un atout en plus. « Ca reste un super joueur très motivé avec de vrais qualités de buteur. J’ai assisté au Parc à son match en club contre le PSG,  je peux vous dire qu’il peut beaucoup apporter à cette jeune et nouvelle sélection ivoirienne« .  Encore faudra-t-il que son nom soit couché sur la prochaine liste des 23. « Cette question, tempère Patrick Guitey (journaliste sport-ivoire), relève de la compétence du sélectionneur qui sait la teneur des échanges qu’il a eus avec le joueur à l’époque« . Mais pas que. « A l’heure où Kodjia s’impose comme le renard de surface tant attendu, Doumbia serait-il prêt à jouer les doublures en sélection nationale? s’interroge-t-il. Surtout que des garçons comme, Kalou, Bony ou même Sio revendiquent une place à la pointe de l’attaque ivoirienne« . Mais si ce foisonnement de talents, plutôt qu’un frein,  était du pain béni pour Dussuyer qui devrait ou pourrait faire valoir véritablement la concurrence au sein du groupe et ainsi tirer le meilleur de ses poulains? Etant donné qu’en Doumbia, « on sent (actuellement) un joueur affûté sous les couleurs du FC Bale » (dixit Guitey). En preuve, sa très probante  prestation en Ligue des champions, et ses buts en championnat. « Le convoquer contre le Maroc malgré la concurrence du jeune Kodjia ne pourrait que renforcer les capacités et les possibilités offensives de la Côte d’ivoire mais ça passe aussi par une séance d’explication avec le staff technique et la fédération« , souhaite Aliou Goloko.

Pour sa part, Athanase Bikoué, ancien milieu de l’Asec, estime que « tout est question de profil, selon les besoins d’animation du système souhaité par l’entraîneur« .  Mais, la sélection prenant en compte la forme du moment, peut-on se passer continuellement d’un artificier en pleine bourre en club?  A moins qu’il y ait, pour Doumbia, « un contentieux à vider avec la sélection« , ainsi que le pense Aliou Goloko, son retour devrait se faire sans problème chez des Eléphants engagés sur deux fronts: éliminatoires Mondial 2018 et CAN 2017. Et qui vont faire sans Gervinho et Eric Bailly face au Maroc et même au-delà.

EMGEY MARTIAL, A ABIDJAN

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports

Commentez cette actualité !