Tennis ATP Paris-Bercy : Isner-Murray, David contre Goliath ?

paris-bercy

Andy Murray et John Isner se retrouvent ce dimanche en finale du Masters 1000 de Paris-Bercy. Sept matchs, sept défaites. C’est le bilan de l’Américain face à l’Ecossais.

John Isner, contre toute attente, s’est qualifié samedi pour la finale du Masters 1000 de Paris-Bercy. Le géant américain, auteur de 18 aces contre un seul pour son adversaire Marin Cilic, l’a emporté 6-4, 6-3 en 1h10′ de jeu. Il défiera donc Andy Murray en finale dimanche. Si l’Américain espère décrocher le plus beau titre de sa carrière, il est condamné à réaliser un authentique exploit. Lors des sept précédents duels, Isner n’a remporté que trois petits sets. La semaine dernière à Vienne, il a été balayé 6-1 6-3 par le nouveau numéro un mondial. Une mission qui s’annonce bien difficile…

Andy Murray aura-t-il encore les crocs pour remporter le titre ou sera-t-il à satiété après avoir atteint à coup sûr la place de n°1 mondial le 7 novembre ? Tout dépend de ça, en fin de compte. Le lion britannique aura-t-il encore faim ou sera-t-il repu ? Isner n’a encore jamais remporté de tournoi sur dur intérieur, ni soulevé aucun trophée de Masters 1000, malgré 10 titres en carrière, ce serait donc une grande première. Pour Andy Murray, ce serait un 14e titre en M1000. Il se rapprocherait alors des 17 titres d’Andre Agassi, le 4e meilleur joueur de l’histoire sur ce type de tournoi, à distance respectable cependant de Roger Federer (24), Rafael Nadal (28), et de celui qu’il vient de détrôner, Novak Djokovic (30). Ce serait son 43e titre ATP.

Si l’Américain, par son physique de colosse (2,06m), impressionne, Andy Murray se présente comme l’ultra favori de cette finale du Masters 1000 de Paris-Bercy. Pour cause ? Il est numéro un mondial depuis hier après-midi. Si l’Américain semble imperturbable grâce à un service encore plus dévastateur que d’habitude, la forme, l’aura et la détermination d’Andy Murray semblent encore plus incassables. La confrontation peut faire des étincelles, mais l’Ecossais voudra sans aucun doute fêter dignement son sacre.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Commentez cette actualité !