Afrique Mondial 2018-Nigeria: Gernot Rohr ne s’emballe pas

gernot-rohr

Six points en deux, le Nigeria a plutôt bien commencé les éliminatoires du Mondial 2018. Leaders de leur groupe après les deux premières journées, les Super Eagles sont bien partis pour se qualifier pour la Russie. Mais attention, rien n’est encore joué et Gernot Rohr le sait. Pour le sélectionneur franco-allemand du Nigeria, il va falloir attendre les deux ou trois prochaines journées des éliminatoires pour être sûr de la qualification.
« C’est un excellent début, mais on ne rejouera que fin août et début septembre, face au Cameroun. Il est clair que si nous gagnons deux fois à domicile face aux Lions indomptables et à la Zambie, la qualification sera acquise », a-t-il dit dans une interview accordée à Sofoot.com.
Pour le moment, l’ancien entraîneur du Gabon, du Niger et du Burkina Faso se veut prudent.
« Mais où en serons-nous dans neuf mois ? Et nos adversaires ? Imaginez que les Camerounais soient champions d’Afrique en février ? Moi, je ne m’emballe pas. C’est un groupe relevé, où rien n’est encore joué. Disons que nous avons pour l’instant un petit avantage ».
Gernot Rohr est par ailleurs revenu sur le match Nigeria-Algérie et les facteurs qui ont milité en faveur des Super Eagles.
« Je crois qu’avec le changement de sélectionneur après le match face au Cameroun début octobre (1-1) et l’arrivée de Georges Leekens à peine quinze jours avant leur déplacement au Nigeria, ce n’était pas vraiment un contexte idéal pour l’Algérie. Nous avions étudié de près cette sélection. Plusieurs de ses joueurs étaient absents, on savait que défensivement, on pouvait lui poser des problèmes, notamment dans l’axe. On a marqué rapidement, mené 2-0 à la pause, et on a effectivement ressenti une certaine nervosité chez nos adversaires, même si, quand ils sont revenus à 2-1, c’est devenu plus difficile pour nous ».

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Commentez cette actualité !