Afrique CAN 2016 dames: Les Lionnes veulent  la tête des Pharaons

camfil

Cameroun- Egypte, c’est la première rencontre de la 10e édition de la coupe d’Afrique des nations de football féminin au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. 

Deux équipes sereines. En conférence de presse d’avant-match, Lionnes indomptables et Egyptiennes se sont exprimées avant le duel d’ouverture de la 10e édition de la coupe d’Afrique des nations de football féminin au Cameroun, dans sa nouvelle formule. Première rencontre entre les deux équipes, pourtant, l’Egypte avait participé pour al première fois au tournoi en 1998, en présence du Cameroun. Les deux équipes ne sont pas rencontrées en raison de l’élimination au premier tour de l’Egypte. Cette année, pour une première les deux équipes disputent pas moins que le match d’ouverture. Finaliste de la CAN 2014 en Namibie, Carl Enow Ngachu avoue n’avoir pas véritablement changé la façon de jouer de son équipe. L’arrivée de Gaëlle Déborah Enganamouit est rassurante pour le groupe. La joueuse du FC Rosengard en Suède, a inscrit un doublé en match de Champion’s League. Pendant la séance d’entraînement, la joueuse a eu son moment avec les caméras de badauds. L’Egypte est un adversaire complexe, elles le savent. Pas question de se rendre sur la pelouse en affichant une suffisance quelconque avec le passé de vice-championne d’Afrique.  Carl Enow Ngachu a tout a prouvé. Avec au moins sept joueuses présentes dans cette sélection depuis 2008 année de son arrivée comme sélectionneur principal, il compte utiliser la meilleure tactique possible pour gagner ce premier duel sous le regard du président camerounais, Paul Biya, annoncé pour ce match d’ouverture.

Le premier match officiel de l’Egypte remonte à mars 1998 contre l’Ouganda. Cette année-là, le Cameroun était à sa troisième participation à une phase finale de CAN, ancienne formule comprise. Les Egyptiennes, d’une moyenne d’âge de 23 ans, sont physiquement et tactiquement bonnes. Pendant les éliminatoires, l’Egypte a momifié la Libye avec une large victoire de (8-0) pour la phase aller et (4-0) au retour. 9e au niveau africain, l’Egypte se trouve à la 79e place mondiale, selon le classement 2016 de la FIFA. Le superviseur général de la sélection égyptienne de football féminin, Mohamed Kamal, est surnommé « doyen » des entraîneurs du football féminin, et cela pour avoir remporté 7 fois le championnat d’Egypte et 5 fois la coupe, mais aussi pour ses idées et ses initiatives vis-à- vis du football féminin. Il veut intégrer cette discipline dans les écoles primaires. Une telle idée portera ses fruits dans quelques années, ce qui permet de multiplier le nombre de joueuses et de rendre plus populaire le football féminin.

De notre correspondante à Yaoundé, Angèle Bepede

 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports

Commentez cette actualité !