Afrique CAN 2016 dames: Zimbabwe-Egypte, sous pression

zimbabwe-afrique-du-sud

Avenir brouillé pour les Cléopâtres d’Egypte qui doivent affronter les Mighty Warriors du Zimbabwe pour le compte de la deuxième journée de la Coupe d’Afrique des nations de football féminin, Cameroun 2016. L’Egypte avait perdu le match d’ouverture contre le Cameroun par 2-0, le 19 novembre 2016.

Une entrée en compétition mal embarquée, les Egyptiennes sont dernières du groupe A avant le deuxième match contre le Zimbabwe. Les joueuses de Mohamed Mostafa, contraintes de défendre pendant 90 minutes contre les Lionnes, indomptables du Cameroun n’ont pas montré grand-chose durant cette confrontation. Fayza Rahim, 32 ans, la doyenne de cette équipe compte se montrer accrocheuse dans la charnière centrale égyptienne. Autoritaire, elle sait faire des relances qui ont souvent porté bonheur à l’équipe pendant les qualifications. Le système à cinq défenseurs adoptés par Mohamed Mostafa au cours des qualifications, des matchs de préparation et du match d’ouverture, en dit long sur ses ambitions purement défensives. Mais pour gagner, ils devront inscrire des buts. Ce qu’ils comptent faire ce 22 novembre 2016. Aliaa Shoukry Elzenouki, la force offensive des « Cléopâtre », devra faire ses preuves contre les « Mighty Warriors », qui, en défense ne sont pas en reste.

Shadreck Mlauzi, le coach du Zimbabwe, compte sur des arrières vigilantes et solides sur leurs appuis. Dans ce « 4-1-4-1 » zimbabwéen, la capitaine Talent Itai Mandaza se dresse telle une imparable sentinelle devant quatre défenseuses. Cette organisation s’est avérée efficace au premier match face aux Sud-Africaines qui ont été dégoûtées de buter contre ce mur défensif (0-0). Zimbabwe et Egypte se sont affrontés en amical avant la CAN, pour une victoire des « Mighty Warriors » (2-1), qui gardent donc l’avantage psychologique avant ce mardi 22 novembre au stade Omnisports de Yaoundé. Pour le Zimbabwe, une victoire vaut mieux que tout. Elles rêvent d’une place en demi-finale et compte faire passer leur compteur de points à quatre, après le point engrangé après le nul contre l’Afrique du Sud.

De notre correspondante à Yaoundé, Angèle Bepede

 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports

Commentez cette actualité !