Afrique CAN 2016 Dames : Réactions d’avant-match dans le Groupe B

logomas-750x350

Deuxième journée dans le groupe B de la CAN 2016 Dames. Le deux géants de cette poule et favoris de ce groupe, le Nigéria et le Ghana, qui pour leur première sortie ont respectivement battu le Mali (6-0) et le Kenya (3-1) pourraient se neutraliser. Dans le second match de cette poule, le Mali et le Kenya vont tenter de se relancer.

 

« Un Mali amélioré contre le Kenya »

Aminata Doucoure, milieu défensif du Mali.

aminatou-doucoure

« Nous avons un groupe soudé qui ne pense plus au match de dimanche contre le Nigeria. Nous nous concentrons sur le choc contre le Kenya. Ce sera tout un autre match. Le faux pas contre le Nigeria ne nous influence pas, c’était juste un faux pas, nous avons tiré les leçons de cette première rencontre. Le coach nous remonte le moral, nous encadre, nous parle, nous croyons que l’échec a été assimilé et nous sommes passés à autre chose. C’est un tout autre Mali que le Kenya rencontrera avec un état d’esprit différent, une façon de jouer aussi.  Ce sera un Mali amélioré, bien meilleur. »

 

«  Un match excitant »

Elizabeth Addo, capitaine du Ghana.

elisabeth-addo

«  Nous avons pris le temps de récupérer, de travailler, pour affronter cette équipe du Nigeria. Aujourd’hui, nous sommes prêtes pour cette rencontre. Nous connaissons très bien cette équipe des Super Falcons, nous avons notre tactique bien assis. C’est vrai que, comme nous connaissons le Nigeria, c’est aussi comme cela que le Nigeria nous connaît. Que les spectateurs viennent regarder ce match excitant qui s’annonce entre nos deux équipes.  Nous sommes chanceux d’avoir ces spectateurs à Limbé ».

 

« Peur d’aucune équipe »

Gladys Akpa, défenseur central du Nigeria.

gladys-akpa

« Nous ne sous-estimons aucune équipe. Nous prenons les matchs les uns après les autres et comme ils viennent. Nous avons travaillé et nous sommes prêtes à poursuivre nos performances. Nous espérons que nos compatriotes présents ici au Cameroun viendront en grand nombre nous accompagner. Nous respectons toutes les équipes mais nous n’avons peur d’aucune équipe. Il faut bien faire la différence ».

 

«Nous avons du potential»

Akida Esse, avant-centre du Kenya.

akida-esse

«  Notre premier match contre le Ghana était un moment d’apprentissage pour nous. Et nous avons beaucoup appris ce jour-là. Nous sommes suffisamment préparées pour affronter le Mali sans pression. Nous savons que toute équipe présente à une complétion comme celle-ci est préparée et  un match ne peut pas suffire à déterminer sa force. Nous sommes là pour gagner. Nous sommes là parce que nous avons du potentiel que nous ferons valoir contre le Mali ».

 

De notre correspondante à Yaoundé, Angèle Bepede

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Commentez cette actualité !