Afrique CAN 2016 dames: Frustration au Ghana et au Nigéria

yussif-basigi-ghana-2

Le Nigéria et le Ghana se sont neutralisés mercredi en match comptant pour la deuxième journée dans le groupe A (1-1). Si les deux équipes restent en tête du groupe, l’issue du match ne contente personne, en témoigne les réactions d’après-match.

« Nous ne voulions pas le nul », Yussuf Basigi, coach des Black Starlets du Ghana (photo)

« Nous ne sommes pas contents du match nul obtenu face au Nigeria. Mais vous savez, il vaut mieux faire match nul quand cela arrive. La partie aurait pu être remportée par l’une ou l’autre des deux équipes. Il vaut mieux gagner ou faire match nul. Cela dit, nous avons assisté à un bon match. Je crois que mes joueuses ont très bien joué. Mon schéma n’était pas de me baser sur la défensive. Mes joueuses sont polyvalentes. Maintenant, nous allons nous tourner vers le troisième match, contre le Mali. Nous ne prenons aucune équipe de haut et ce n’est pas parce que le Mali a perdu 0-6 contre le Nigeria que nous allons sous-estimer cet adversaire. »

« Nous méritions un penalty à la fin », Perpetua Ijeoma Nkwocha, coach du Nigeria.

« Les deux équipes ont livré un grand match, comme on pouvait s’y attendre. Je pense que chaque camp voulait l’emporter. Je suis là pour coacher mon équipe, je ne suis pas un officiel pour évaluer les arbitres, mais je pense qu’en fin de match, il y a penalty après la faute commise sur Oshoala. Et quand il y a faute, il faut siffler. Que ce soit pour le Nigeria ou pour le Ghana. Le score final, vous le connaissez. Je ne pense pas que l’équipe se soit endormie après la victoire contre le Mali. Nous n’avons pas de complexe de supériorité. Nous regardons désormais de l’avant, en pensant au prochain match. »

De notre correspondante à Limbé, Angèle Bepede

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports

Commentez cette actualité !