Afrique CAN 2016 dames: Ghana-Afrique du Sud, tout pour le bronze

priscilla-saahene-okyere

Avant la grande finale de la 10è édition de la Coupe d’Afrique des nations féminine, Cameroun 2016, le Ghana et l’Afrique du Sud tenteront de sortir de la compétition avec une médaille. C’est celle en bronze qui attise désormais leur convoitise. Réactions d’avant-match.

« Décrocher la médaille de bronze », Priscilla Saahene Okyere, milieu de terrain du Ghana.

« C’est ma première CAN. Je pense que c’était excitant depuis la phase de groupe. Notre match contre le Cameroun est quelque chose que je n’ai jamais vu en termes de jeu, de spectateurs. J’apprécie tout ce que le Cameroun a fait pour nous. Nous sommes très bien préparées lorsque vous regardez le match contre le Cameroun. Nous avons perdu, nous ne jouerons pas la finale. Nous ne pensons pas que l’espoir est perdu. Je suis très bien préparée, nous sommes bien préparées. Nous travaillons dur et nous continuerons de travailler dur pour atteindre cet objectif, celui de décrocher la médaille de bronze. »

« Nous devons avoir le bronze », Yussif Basigi, sélectionneur du Ghana.

« Directement après le match, j’ai dit aux joueuses  qu’elles devaient tout laisser derrière elles. Rapidement, nous nous sommes remises au travail. Nous avons oublié  la désillusion contre le Cameroun. Nous nous focalisons sur le match pour la troisième place parce qu’il faut le gagner. Nous sommes venus avec l’intention de remporter le trophée mais si nous n’avons pas l’or, nous devons avoir le bronze. Nous attachons une grande importance à cela.  Nous avons constaté que le football féminin en Afrique évolue au regard de la mobilisation autour de cette compétition. Quand je rentrerai au Ghana, je dirai aux autorités que le football féminin gagne du terrain et que nous devons apporté davantage d’importance. Ama Nana Asantewaa, la gardienne et Regina Antwi, les deux joueuses blessées contre le Cameroun vont bien. Les médecins s’occupent d’elles. Elles ne peuvent pas jouer pour la troisième place. Mais, petit à petit, elles reprennent. Elles sont dans la phase de rééducation qui se passe bien pour elles. Elles seront à l’entraînement. »

desiree-ellis

 

« Nous allons jouer avec tout ce que nous avons », Desiree Ellis, sélectionneur Afrique du sud.

« Nous avons besoin de décrocher une médaille. Nous voulons cette médaille. Je suppose que le Ghana veut la même chose. Je connais l’équipe. L’équipe pourquoi il faut jouer et remporter cette rencontre. La meilleure équipe ne gagne pas toujours. C’est celle qui inscrit des buts. Contre le Nigeria, nous étions meilleures mais des erreurs nous ont coûté la victoire. Ce n’est pas nécessairement l’équipe qui joue mieux, qui est en finale. C’est celle qui est mieux préparée, qui inscrit des buts, qui gagne ses matchs. Nous allons jouer ce match avec tout ce que nous avons. Je n’ai pas à rappeler aux joueuses ce que l’on doit faire pendant ce match de classement. Elles savent ce qu’il y a à faire.  »

« Nous devons inscrire des buts », Janine Van Wyk, capitaine Afrique du Sud.

« Pour nous, c’est un match ultra important. Nous sommes déçus parce que nous ne jouerons pas la finale. Nous allons jouer comme nous n’avons jamais joué. Je crois qu’Afrique-Nigeria était le meilleur match du tournoi. Nous avons présenté un jeu fantastique. Demain, nous devons inscrire des buts, nous devons décrocher cette troisième place et nous devons fixer tout cela à l’entraînement. Nous devons concrétiser les actions de buts, donc nous devons nous appliquer au niveau des finitions. Nous allons tout donner nous devons absolument gagner cette médaille de bronze. »

De notre correspondante, Angèle Bepede.

 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports

Commentez cette actualité !