Afrique CAN 2016 Dames : Réactions après match Cameroun-Nigéria

61603674

« Le Cameroun finira par gagner qui sait »

Perpetua Nkwocha, ancienne joueuse

perpetua-nkwocha

 

« Nous sommes contents. Le Nigeria a toujours été le meilleur en Afrique. Je suis dans une joie particulière parce qu’entraîneur pour la première fois, je remporte un titre de championne en tant que sélectionneur. Le Nigeria demeurera toujours le meilleur. Le Cameroun joue, essaie son meilleur mais nous restons les meilleurs. J’ai joué avec Bernadette Anong et contre elles, aujourd’hui, elle a encore perdu en coupe d’Afrique. Elle sera un très grand entraîneur. J’ai aimé la façon de jouer du Cameroun en 2014, j’ai  aimé leur façon de jouer aujourd’hui. Ils doivent garder cet esprit et peut être qu’un jour, ils finiront par gagner qui sait. »

 

 

 

« La finitions nous a manquée »

Carl Enow Ngachu, sélectionneur des Lionnes indomptables.

ngachu-original

« Le Nigeria a montré une fois de plus que c’est le numéro 1 en Afrique. Nous avons eu plusieurs occasions de but que nous n’avons pas concrétisé.  Le Nigeria en a eu une seule et a pu marquer. C’est aussi cela les grandes équipes. Je dis que c’est la finition qui nous a manquée aujourd’hui. J’ai fait tout ce que je souhaitais et à temps. Tout a marché. Mais nous n’avons pas marqué. Je ne veux pas parler de l’organisation, Je crois que pour la première fois, nous avons jouer la finale contre le Nigeria en concédant un seul but. Nous sommes satisfaits. Cela signifie ce que peut être dans deux ans, nous vaincrons le Nigeria. Peut être lors de notre prochain match contre le Nigeria, les choses changerons. »

 

 

 

« Nous n’avons pas pu marquer »

Florence Omagbemi, sélectionneur du Nigeria.

 

unnamed

« Je voudrais remercier le coach du Cameroun et son équipe pour cette très belle finale. C’était un grand et beau match à regarder. Nous nous sommes préparées au Nigeria, nous sommes champions en titre. Nous avons joué notre premier match et inscrit six buts. Mais, après, nous ne marquions plus de la même manière. Nous avions notre trophée. Nous avons eu deux occasions et nous avons pu marquer. C’était une longue journée. Je voudrais remercier ma fédération de m’avoir permis de gagner ce trophée. C’est un honneur. En venant au Cameroun, mon but n’était pas d’entrer dans l’histoire pour moi mais d’aider le développement du football féminin au Nigeria. Chacune de nous veut donner ce que le football lui a donné. Nous saisissons ce tournoi pour encourager plus de joueuses. La victoire d’aujourd’hui est une opportunité pour toutes les femmes pour que beaucoup de compétition soient organisées pour les équipes même au niveau mondial. Si on peut organiser plus de compétitions pour les femmes, l’opportunité de jouer avec d’autres pays. Les femmes n’ont pas autant d’années à passer sur le terrain.

 

« Je n’ai pas de mots »

Desire Oparanozie, buteuse contre le Cameroun.

 

desire-oparanozie

 

« J’ai fait tout ce que je pouvais pour aider mon équipe. Le niveau du football féminin africain évolue réellement. C’est une bonne chose. C’est impressionnant. L’essentiel pour nous est d’apporter notre contribution. J’ai donné le meilleur de moi de même que les équipes. Le niveau de ce tournoi était relevé. Je n’ai pas de mots. Quand on est champion et que l’on arbore encore sa médaille autour du coup, on se sent bien. Quand tu es champion, c’est vraiment beau. »

 

 

 

 

 

De notre correspondante, Angèle Bepede

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com