Afrique CAN 2017 : Les Lions du Sénégal prêts à rugir dans la forêt gabonaise, présentation

lions-du-senegal

Avec son homme fort Sadio Mané en tête, le Sénégal dispose l’un des plus beaux effectifs de la CAN 2017 même si on déplore l’inefficacité offensive des attaquants et certains choix de Aliou Cissé. La sélection sénégalaise qui participera à sa 14e Coupe d’Afrique des Nations tentera de rentrer à Dakar avec le trophée, elle qui n’a jamais remporté le titre continental. Il convient de rappeler également que la meilleure performance des Lions sur l’ensemble de leur treize participations date de 2002 où les Lions de la Teranga ont atteint la finale et se sont inclinés face au Cameroun. A la CAN 2017, l’équipe du Sénégal doit améliorer son jeu sur les côtés pour faire face aux Aigles de Carthage de la Tunisie, les Warriors du Zimbabwe et les Fennecs d’Algérie dans le groupe B.

 

Nom : Fédération sénégalaise de football (FSF)

 

Confédération : CAF

 

Fondation : 1960

 

Surnom : Les Lions

 

Sélectionneur : Aliou Cissé

 

Participation à la CAN : 1965, 1968, 1986, 1990, 1992, 1994, 2000, 2002, 2004, 2006, 2008, 2012, 2015

Calendrier du premier tour

1ère journée : 15 janvier

 

Tunisie – Sénégal, 19h GMT à Franceville

 

2ème journée : 19 janvier

 

Sénégal – Zimbabwe, 19h GMT à Franceville

 

3ème journée : 23 janvier

 

Sénégal – Algérie, 19h GMT à Franceville

 

Historique

Comme lors des éditions 2012 et 2015, les Lions de la Teranga arrivent gonflés à bloc après des qualifications très convaincantes. Eliminés au premier tour il y a deux ans comme en 2012, les hommes d’Aliou Cissé sont bien décidés à faire mentir le dicton « jamais deux sans trois ». Quatre fois éliminés dès le premier tour (1965, 1968, 1986, 2008, 2012), quatre fois quart-de-finalistes (1992, 1994, 2000, 2004), deux fois quatrièmes (1990, 2006) et une fois finalistes (2002), les protégés d’Aliou Cissé auront à cœur de réaliser enfin l’exploit au Gabon et de ramener pour la première fois le sacre final à Dakar.

 

 

La Route vers la CAN 2017

Les Lions du Sénégal sont la seule équipe à avoir fait le plein des points pendant les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon 2017. Cette équipe a terminé en tête d’un groupe composé du Cap Vert, du Niger et du Burundi avec un impressionnant total de 18 points sur 18. Les coéquipiers de Sadio Mané n’auront finalement que très peu tremblé durant ces éliminatoires remportant cinq matches sur six avec deux buts d’écart (Sénégal 3-1 Burundi, Namibie 0-2 Sénégal, Sénégal 2-0 Niger, Burundi 0-2 Sénégal et Sénégal 2-0 Namibie). L’unique match où les Sénégalais ont été quelque peu accrochés, ce fut face au Niger, 2-1 à l’extérieur.

 

La star : Sadio Mané

Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de la Teranga du Sénégal, mise sur les qualités offensives de Sadio Mané, l’attaquant de Liverpool. Avec les Red de Liverpool, Sadio Mané respire la grande forme. A son actif, 8 buts en 19 matches disputés en Angleterre. Avec les Red de Liverpool, Sadio Mané a réalisé une première partie de saison tonitruante. Sadio Mané sera donc le meneur de jeu des Lions de la Teranga pour faire briller l’équipe au Gabon.

 

Joueur à suivre : Diao Baldé Keita

diao-balde-03-09

Un temps annoncé incertain pour la CAN 2017, Diao Baldé Keita sera bel et bien présent au Gabon. Il avait inauguré sa première sélection le 26 mars 2016 contre le Niger en match de qualification pour la CAN 2017.  En ouvrant le score pour les Lions avec son premier but pour sa troisième sélection, Diao Baldé a marqué son territoire en équipe nationale du Sénégal. Extrêmement rapide et polyvalent, le feu follet sénégalais avait son histoire à écrire d’une plus belle manière avec les Lions en se battant pour le pays de ses parents. Et il commence à bien le faire avec ses dribbles et ses courses folles.  Keita Baldé n’est pas tout à fait un joueur comme les autres. À même pas vingt ans, le joueur s’affirme alors comme l’un des atouts provocateurs de la Lazio, où son goût du un-contre-un, sa vitesse de course et ses dribbles éclair, magnifiés par un coup de rein et un crochet extérieur démoniaque, font de lui un joueur de rupture unique.

 

Les 23 Lions de la Téranga :

Gardiens de but : Abdoulaye Diallo (Caykur Rizespor, Turquie), Khadim Ndiaye (Horoya AC, Guinée), Pape Seydou Ndiaye (Niary Tally)

Défenseurs : Lamine Gassama (Alanyaspor, Turquie), Kara Mbodj (Anderlecht, Belgique), Zargo Touré (Lorient, France), Kalidou Koulibaly (Naples, Italie), Saliou Ciss (Valenciennes, France), Cheikh Mbengue (Saint-Etienne, France).

Milieux de terrain : Idrissa Gueye (Everton, Angleterre), Cheikhou Khouyaté (West Ham, Angleterre), Cheikh Ndoye (Angers, France), Pape Kouly Diop (Espanyol Barcelone, Espagne), Pape Alioune Ndiaye (Osmanlispor, Turquie), Mohamed Diamé (Newcastle, Angleterre), Henry Saivet (Saint-Etienne, France), Sadio Mané (Liverpool, Angleterre), Diao Baldé Keita (Lazio Rome, Italie), Ismaïla Sarr (Metz, France).

Attaquants : Moussa Konaté (FC Sion, Suisse), Famara Diedhiou (Angers, France), Moussa Sow (Fenerbahçe, Turquie), Mame Biram Diouf (Stoke City, Angleterre).

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com