Afrique CAN 2017 : Zoom sur les Warriors du Zimbabwe

782887-MARSHALL-MUDEHWE

Absent de la scène continentale depuis dix ans, le Zimbabwe retrouve des ambitions à l’occasion de la CAN 2017. En éliminatoires, de tous les groupes de quatre, seule la Guinée-Bissau a remporté son groupe avec moins de points que le Zimbabwe. Qu’importe, la qualification est là. Avec deux participations au compteur en 2004 (Tunisie) et 2006 (Égypte), les « Warriors », n’ont pas une grande expérience de la CAN et seront logiquement le petit Poucet du groupe B. Le niveau en phase de poule va être plusieurs niveaux au-dessus : Algérie, Sénégal, Tunisie. Les chances du Zimbabwe à cette CAN 2017 sont minimes. Avec cette malchance au tirage, le Zimbabwe a très certainement dû revoir ses ambitions à la baisse. Une qualification pour les quarts de finale de la compétition semble utopique au regard de l’adversité. Mais cette sélection n’a rien à perdre.

 

Historique

 

Le Zimbabwe sera à sa 3ème participation à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon 2017. À la CAN 2004, le Zimbabwe remporte au 1er tour une victoire contre l’Algérie (2-1, doublé de Joel Luphahla) et perd à deux reprises contre le Cameroun et n’accède pas aux quarts de finale. À la CAN 2006, les Warriors perdent au 1er tour à deux reprises contre le Sénégal (0-2), contre le Nigeria (0-2) mais gagne pour l’honneur contre le Ghana (2-1, buts de Cephas Chimedza et de Benjani Mwaruwari).

 

La Route vers la CAN 2017

 

Le Zimbabwe a pris la tête du groupe L durant les éliminatoires de la CAN 2017 en prenant 11 points pour trois victoires, deux défaites concédées à l’extérieur et un nul. Les Zimbabwéens finissent premiers du groupe L devant la Guinée, le Swaziland, et le Malawi. Sur le plan de l’attaque, le Zimbabwe a montré des statistiques intéressantes avec 11 buts marqués pour seulement quatre encaissés.

 

La star : Khama Billiat

0dd73

L’attaquant Khama Billiat a joué un rôle décisif au sein du club sud-africain, Mamelodi Sundowns, quand ce dernier a remporté la Ligue des champions de la Confédération africaine de football (CAF) pour la première fois l’année dernière. Il est l’un des trois finalistes pour le titre de footballeur de l’année basé en Afrique.

Joueur à suivre : Knowledge Musona

000_par6657278_0

Knowledge Musona a débuté sa carrière professionnelle dans le meilleur championnat d’Afrique australe : en Afrique du Sud. C’est chez les célèbres Kaizer Chiefs qu’il se fait une belle réputation de buteur et acquiert un surnom, « l’assassin souriant », qui en dit long sur sa capacité à se jouer des défenses adverses. Un premier passage en Europe, à Hoffenheim puis à Augsbourg, n’est pas couronné de succès. Mais le joueur saura saisir sa chance en Belgique, sous les couleurs d’Ostende, où il s’engage en 2015. Avant-centre au gabarit modeste (1,74 mètre) il est capable de gestes de grande classe et figure actuellement parmi les meilleurs réalisateurs du championnat belge (huit buts). Appelé en sélection nationale en 2010, Knowledge Musona est à ce jour ni plus ni moins que le meilleur atout offensif du Zimbabwe, pour qui il a déjà inscrit 16 buts, dont trois lors de la campagne qualificative pour la CAN 2017 au Gabon.

 

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com