Afrique CAN 2017 : Zoom sur les Lions de l’Atlas

c92e7149a96f505654454463d2c987

Les Lions de l’Atlas font partie des grands favoris à la qualification pour le second tour, dans ce groupe C de la CAN 2017.

Absents de la dernière Coupe d’Afrique des nations en 2015 pour ne pas avoir voulu accueillir la compétition à cause du virus Ebola qui sévissait à l’époque, les Lions de l’Atlas ont essayé de se reconstruire. Pour se faire, ils ont décidé de s’attacher les services d’un « sorcier blanc », Hervé Renard. Le technicien français a l’objectif de remettre de l’ordre dans cette formation chérifienne qui n’a plus passé la phase de groupes de la CAN depuis… 2004.

Avec zéro but inscrit en deux matchs lors de la campagne de qualification du Mondial 2018 (0-0 au Gabon puis face à la Côte d’Ivoire), les Lions de l’Atlas laissent planer le doute quant à leurs capacités offensives. Et la cascade de forfaits enregistrés dans ce secteur (Belhanda, Amrabat, Tannane et Boufal ont dû renoncer) n’est pas là pour arranger les choses. Mais Hervé Renard n’a jamais eu peur des défis. L’ancien entraineur de Sochaux et Lille est un habitué des missions commandos. Sur le continent africain, l’ex-entraîneur de Lille est aussi un technicien hors pair, capable de s’offrir les deux dernières éditions de la Coupe d’Afrique des nations, respectivement avec la Zambie (2013) et la Côte d’Ivoire (2015).

Mais Hervé Renard sera contraint de faire sans certains éléments clés de l’équipe. Il s’agit de Younès Belhanda et de Sofiane Boufal, deux joueurs essentiels du dispositif offensif marocain. Les deux milieux offensifs seront absents pour cause de blessure. Désormais, c’est aux commandes du Maroc qu’il va tenter de briller au cours de cette CAN 2017 disputée au Gabon.

 

 

Historique

 

Sacré en 1976, le Maroc court derrière un nouveau trophée en Coupe d’Afrique depuis 41 ans. la finale de 2004 contre le rival tunisien est déjà digéré. Et c’est avec Hervé Renard que le royaume chérifien compte reconquérir l’frique.

 

La Route vers la CAN 2017

 

Elle a été plutôt aisée avec 4 victoires lors des 4 premières rencontres. Le Cap Vert, la Libye et Sao Tomé et Principe n’ont pas fait le poids devant les Lions de l’Atlas qui ont décroché 16 poinst sur 18 possibles. Avec la découverte de nouveaux joueurs tels que Sofiane Boufal ou encore Hakim Ziyech.

 

La star: Mehdi Benatia

 

Passé par l’Udinese, l’AS Rome, le Bayern Munich où il a explosé le record du prix de transfert d’un joueur arabe, puis désormais à la Juventus, Mehdi Benatia reste le leader du Maroc. le défenseur formé à Clermont  n’est pas titulaire à Turin mais constitue l’un des atouts de renard. Sa on jeu de tête et sa rigueur seront importants pour les Lions de l’Atlas.

 

Le joueur à suivre: Mbark Boussoufa

mbark-boussoufa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas épargné par le sort, le Maroc confiera plus que jamais les clés de l’entrejeu à l’expérimenté Mbark Boussoufa. Le joueur d’Al-Jazira aux Emirats arabes unis devra mettre son vaste registre au service d’une équipe aux repères incertains.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com