Afrique CAN 2017 : Njie et les Lions ne jurent que par la victoire face à la Guinée Bissau

cameroun_njie_170117-750x410

Le Cameroun se mesure à la Guinée Bissau ce mercredi pour le compte de la 2ème journée dans le groupe A de la CAN 2017. Après un match nul décevant contre le Burkina Faso, le Cameroun réduit ses chances de qualification pour le second tour de la compétition. Il est temps de se réveiller pour les Lions Indomptables. Il est primordial pour cette formation de jouer son football et de se lâcher, sans quoi elle risque de se faire sortir bêtement de cette CAN 2017. D’autant plus que les Lions Indomptables peuvent compter sur des joueurs de qualité comme Njie ou Moukandjo.

« C’est vrai qu’on avait commencé la CAN passée de la même manière. On a commencé par un match nul également. Mais je suis convaincu que les matchs ne se ressemblent pas. Demain est un autre jour. Nous allons croiser un autre adversaire. Je pense qu’on a appris des erreurs commises en 2015. On va aborder ce match avec une nouvelle approche, en espérant que le résultat final soit différent », a confié Clinton Njie.

L’ailier camerounais a évoqué son manque de réalisme face au but à la veille de la deuxième journée du groupe A de la CAN 2017, qui verra les Lions Indomptables affronter la Guinée-Bissau.

« Quand on joue un match, qu’on est attaquant, et que le résultat est négatif, cela fait toujours mal de repenser aux occasions ratées… En 2015, j’étais attendu et je n’ai pas eu l’opportunité de m’exprimer. J’ai tourné la page. Samedi, je n’étais pas très content de ma performance. Mais le prochain match arrive vite. Je n’ai pas le temps de gamberger », a ajouté l’attaquant de l’Olympique de Marseille avant d’évoquer la prochaine sortie des Lions. « C’est sûr, nous parlons de ce match tout le temps. Et à chaque fois, il y a un mot qui revient : victoire. Nous savons que nous devons donner le meilleur de nous pour ne plus commettre les mêmes erreurs que face au Burkina Faso. Nous voulons rester concentrés sur cet objectif, et nous savons que si chacun commet le moins d’erreurs possibles, on fera un bien meilleur match. Le seul mot d’ordre sera la victoire. »

Le joueur de l’OM postule à une place de titulaire mercredi face à la Guinée-Bissau, au même titre que le second offensif excentré, Christian Bassogog, au sujet duquel le sélectionneur Hugo Broos s’est voulu rassurant malgré sa sortie sur blessure samedi face au Burkina Faso lors de première journée dans le groupe A de la CAN 2017.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com