Afrique CAN 2017 – Djamel Mesbah : « Les chances de qualification sont minimes »

Djamel Mesbah

Les Fennecs ne comptent qu’un tout petit point après deux matches dans le groupe de B de la CAN 2017 et leur participation aux quarts de finale, devient fortement hypothétique. Les Fennecs se sont inclinés deux buts à un face à la Tunisie et non d’ores et déjà plus leur destin en main. Un succès face aux Sénégalais pourrait ne pas suffire aux coéquipiers de Mahrez. En cas de victoire des Aigles de Carthage face au Zimbabwe, l’aventure sera terminée pour les Algériens.

« Il ne faut pas se voiler la face, les chances de qualification sont minimes, si la Tunisie fait un nul contre le Zimbabwe on est éliminés. Cela va être difficile, mais on va honorer nos couleurs, on va garder la tête haute, on va essayer de travailler et préparer le match de lundi pour honorer la sélection », a indiqué Djamel Mesbah dans des propos relayés par l’APS.

Qui sauvera l’Algérie d’une élimination prématurée dans cette CAN 2017? Décevants face au Zimbabwe lors de la première journée (2-2), les Fennecs sont totalement passés à côté devant leur voisin tunisien (1-2). Un match qui a encore pointé du doigt le terrible déséquilibre attaque-défense dans cette équipe définitivement trop peu compacte.

« Nous sommes très déçus, il nous faudra un petit miracle, mais on est très optimistes. Il ne faut rien lâcher, il faut toujours garder son honneur, c’est très important », a ajouté le joueur de Crotone.

Appelé à analyser la défaite face à la Tunisie, Mesbah estime que l’équipe pouvait espérer un meilleur résultat, n’était-ce le manque d’efficacité devant les buts.

« Comme face au Zimbabwe, nous avons bien entamé la partie, mais nous n’avons pas été efficaces en attaque, jusqu’à l’ouverture du score des Tunisiens, qui ont pris le contrôle du match. On ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes », a-t-il dit, précisant qu’il s’agit d’une « défaite collective » et qu’ «il ne faut incriminer personne ».

Impressionnante depuis le début de la compétition, la formation sénégalaise s’affirme comme l’une des prétendantes pour décrocher la CAN 2017 le 5 février prochain. Toutefois pour préparer au mieux son quart, le coach du Sénégal devra faire tourner. L’Algérie pourrait en profiter pour s’imposer et espérer se qualifier.

« Une Coupe d’Afrique se perd ensemble et se gagne ensemble, nous devons rester solidaires et unis dans les moments difficiles. Maintenant, nous avons un dernier match à disputer, il faut rester positif et chercher à le gagner », a-t-il conclu.

En danger, Mahrez et ses coéquipiers n’ont d’autre choix que de dominer le Sénégal pour se tracer un chemin jusqu’en quart de la CAN 2017.

Live 1

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com