Afrique CAN 2017 – Camacho : « Le football n’est pas juste »

camacho

Le Gabon ne verra même pas les quarts de finale de « sa » Coupe d’Afrique des nations : tenu en échec à domicile par le Cameroun dimanche (0-0), il laisse ce dernier et le Burkina Faso, tombeur de la Guinée Bissau (2-0), sortir de ce groupe A de la CAN 2017.

Le Gabon devait absolument gagner pour s’assurer une qualification en quart de finale de sa CAN, il a concédé un nouveau match nul face au Cameroun. La victoire du Burkina Faso dans l’autre 3e match du groupe A, élimine le pays organisateur.

« Je suis désolé pour le public et pour l’équipe. Je dois féliciter mon collègue du Cameroun pour sa qualification. Nous étions entrés sur le terrain pour gagner. Le football n’est pas juste, avec ce poteau dans les arrêts de jeu et le gardien camerounais qui sort le grand jeu sur la dernière action. Contre la Guinée-Bissau, c’est tout le contraire, nous prenons un but sur un coup de pied arrêté à la 91e minute. Nous avons joué de façon régulière et moyenne, mais il nous a manqué les deux points perdus contre la Guinée-Bissau pour nous qualifier », a confié Jose Antonio Camacho, le sélectionneur du Gabon, qui ne sais pas s’il restera à la tête des Panthères. « Parler de l’avenir est prématuré. Nous sommes tristes du fait de ne pas nous être qualifiés. Il ne faut pas parler de l’avenir pour l’instant. Si je vais rester ? Nous en parlerons. Ce n’est pas le moment. Il faut parler avec les joueurs, avec tout le monde. »

Comme lors des deux premiers matchs, les Gabonais n’ont pas réussi à concrétiser leurs temps forts et à garder le rythme pendant 90min. Après trois matchs nuls, le Gabon quitte donc sa CAN 2017 par la petite porte.

live 2

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com